Search for content, post, videos

Le Premier Ministre M. Rajoy agressé en Galice

En campagne pour sa réélection, Mariano Rajoy a reçu un violent coup de poing d’un jeune homme de 17 ans qui s’était approché alors que le Premier Ministre se prêtait au jeu des selfies.  

A quatre jours des élections générales espagnoles, le Premier Ministre était en visite aujourd’hui à Pontevedra, dans sa Galice natale. Selon les médias espagnols, il se promenait dans le centre-ville lorsqu’un homme s’est approché pour lui demander une photo. L’individu lui a alors donné un violent coup de poing, qui ont également cassé les lunettes du Chef du Gouvernement.

Les gardes du corps de Mariano Rajoy ont immédiatement maîtrisé l’agresseur, et la Police nationale l’a transféré au commissariat local. Le jeune Espagnol, qui n’aurait pas d’antécédents judiciaires, a déclaré qu’il était “très content de l’avoir fait”.  Il peut être accusé d’attentat à un Chef de Gouvernement, un délit pour lequel il risquerait 6 ans de prison.

Selon le journal El País,  le jeune homme fait partie des “Mocidade Granate”, un groupe de hooligans de l’équipe de football de Pontevedra, jugé “pas excessivement violent“.

Plusieurs témoins affirment que certains personnes du public ont acclamé le geste de l’agresseur en criant “bravo!”, tandis que le Chef du Gouvernement espagnol s’est exclamé: “comment cela a-t-il pu se passer?”  

Mariano Rajoy peu après son agresssion :

Une agression condamnée par toute la classe politique espagnole, en premier lieu par le chef de l’opposition socialiste, Pedro Sanchez.

Certains internautes, souvent proches de mouvements d’extrême-gauche se sont réjouis de l’agression via le réseau social Twitter. Des justifications de l’agression qui ont suscité l’indignation.

Le premier Ministre Rajoy a quand à lui, envoyé un message pour remercier les gestes de soutient.

Le chef du gouvernement a refusé d’aller à l’hôpital et à suivi son agenda, notamment la tenue d’un meeting dans la ville de la Coruña.