Search for content, post, videos

La plage de la Barceloneta a perdu un tiers de sa superficie

Face à la réduction de la plage de la Barceloneta, la mairie de Barcelone demande au gouvernement des mesures d’urgence, afin que les plages de Barcelone arrêtent de perdre de leur superficie.

La mairie de Barcelone affirme que depuis 2010, la mythique plage de la Barceloneta s’est réduite de 15 mètres de largeur, ce qui signifie qu’elle a perdu 28% de sa superficie en six ans. Une réduction qui se révèle assez préoccupante.

Eva Herrero, chargée de l’écologie à la mairie, a révélé les résultats d’une étude de Barcelona Regional lors d’une conférence de presse, vendredi 8 avril. Cette dernière explique que l’ensemble des plages de Barcelone ont perdu 17% de superficie de “plage sèche”, c’est-à-dire la partie utilisée par les usagers. Une superficie qui correspond à cinq stades de football.

Pour remédier à ce problème de réduction de plage, du sable avait été ajouté en 2008 et en 2010, mais 50% a déjà été perdu. Eva Herrero explique que “l’ajout de sable n’est pas une solution parfaite”, face à ces résultats peu convaincants. De plus, l’apport du sable sur la plage de la Barceloneta coûterait pas moins de 800 000 euros à la ville.

Réduction de 81% de la plage de Somorrostro

Face à ce constat inquiétant, la mairie demande au gouvernement espagnol qu’il prenne des mesures d’urgence, afin que les plages de la ville arrêtent de se réduire. Concrètement, il faudrait déjà une solution pour éviter les dommages engendrés par les tempêtes. En 2008 et 2010, elles avaient causé beaucoup de dégâts sur le littoral barcelonais.

Selon le directeur des projets en ingénierie de Barcelona Regional, Aleix Coral, une seule solution proposée par l’État a été mise en place pour l’instant. Il s’agit de la mise en place d’une digue parallèle à la ligne de la mer entre les plages de la Barceloneta et Sant Miquel. L’étude de Barcelona Regional a été réalisé dans le but de voir si cette solution fonctionnait.

En plus de la plage de la Barceloneta, d’autres ont vu leur taille se réduire ces dernières années. Celle de Somorrostro a perdu 81% de volume de sable, Nova Icària 67%, Mar Bella 53% et Bogatell 46%. “L’État devrait faire une vérification permanente des plages” a expliqué Eva Herrero.