Search for content, post, videos

Immobilier – Les Français, seconds investisseurs en Catalogne

Les Français sont les deuxièmes investisseurs étrangers sur le marché de l’immobilier catalan. Prix intéressants et qualité de vie sont les éléments qui les incitent à acheter. 

Selon la Fnaim du Grand Paris et son homologue catalan l’API, le marché de l’immobilier catalan reprend et les investisseurs étrangers sont nombreux à acheter en Catalogne et particulièrement à Barcelone. À eux seuls, ils réalisent 80% des ventes de logements neufs dans la capitale catalane.Sur toute l’Espagne, 14% des ventes sont réalisées par des investisseurs étrangers. Les Britanniques représentent les investisseurs étrangers les plus nombreux (22%), puis arrivent en seconde position les Français avec 8%, puis les Allemands, avec 7%.

Les prix pratiqués actuellement en Catalogne restent bien en-dessous de ceux de 2007, année la plus haute avant la crise. Entre 2008 et 2013 les prix ont considérablement chuté dans la communauté autonome et dans le reste de l’Espagne. Malgré une reprise du marché depuis quelques mois, les prix au mètre carré restent inférieurs à ceux de la France. À Paris, le prix a est de 8 000 euros au mètre carré en moyenne. À Barcelone, ville la plus chère d’Espagne pour acheter un bien, le prix moyen  est de 3564 euros au mètre carré, selon le site Habitaclia.com (mars 2016).

Une région attractive

Pour Julien Gondeau, de l’agence OuiFind spécialisée dans le conseil immobilier pour les Français en Catalogne, le prix est un facteur-clé dans la décision d’achat : “les prix restent très en deçà de la moyenne des capitales européennes, la facilité d’accès et la facilité de financement sont également des atouts car plus de 80% des acquéreurs sont des “cash buyers”, et les résidences secondaires en bord de mer sont plus accessibles que la Côte d’Azur ou la côte atlantique”. Les tarifs attractifs ne sont toutefois pas la seule motivation à l’achat. “L’intérêt pour la Catalogne repose sur les piliers essentiels de toujours, poursuit Julien Gondeau, le triptyque mer, soleil, plage.


Lire aussi : Acheter un bien à Barcelone : conseils et étapes


Joseph Pellicer de l’API explique quant à lui que “le marché catalan est à un tournant après la crise de 2007, avec un nouvel environnement qui se dessine. Le secteur résidentiel renoue d’ores et déjà avec la croissance, auprès des étudiants et des seniors notamment. Par ailleurs, le logement touristique a augmenté de 60 % entre 2010 et 2014. Ce secteur connait cependant un changement de paradigme important : alors que 70 % des touristes étrangers étaient logés en hôtels en 2010, ils ne sont plus que 30 % en 2014″Les touristes délaissent de plus en plus les hôtels au profit des appartements, phénomène Airbnb oblige, et le marché de l’immobilier s’en trouve de plus en plus impacté.