Search for content, post, videos

Plan d’actions du port de Barcelone contre la pollution

Face à la pollution importante générée par le port de Barcelone, ce dernier souhaite mettre en place un plan afin de réduire les émissions contaminantes.

Le port de Barcelone a présenté jeudi 27 octobre son plan d’amélioration de la qualité de l’air. Son objectif est de réduire les émissions contaminantes de l’activité portuaire. Pour cela, le plan souhaite faire la promotion de l’usage du gaz naturel liquifié comme combustible alternatif pour les bateaux et camions qui transportent des marchandises. José Alberto Carbonell, le directeur général du Port, a précisé à l’agence de presse EFE que “ce combustible réduit de 80% les émissions de dioxydes d’azote, en même temps qu’il supprime les émissions de particules”.

L’initiative souhaite mettre en place des réductions de taxes plus importantes pour les bateaux les plus propres. Elle prévoit la totale rénovation, pour l’année 2020, de la flotte interne du port avec des véhicules électriques. Le port aimerait également construire un réseau de connexion électrique de parkings et les espaces publics de l’enceinte portuaire.

Baisser son impact sur la pollution

Le président du Port de Barcelone, Sixte Cambra, a expliqué “que l’initiative que nous proposons intègre et systématise une série d’actions qui nous permettent de réduire de façon effective notre contribution à la pollution de la ville de Barcelone”. Cependant, le port dispose de peu de marche de manœuvre pour ce type de décision. En effet, le gouvernement est celui qui a le pouvoir de modifier la Loi des Ports. L’idéal serait qu’il passe la réduction pour les navires les moins polluants, de 5 à 40%. Cette réforme permettrait d’attirer plus de bateaux de croisières et autres navires ayant moins d’impacts pour l’environnement.


Lire aussi l’article : Barcelone, premier port de croisières d’Europe


Selon les mesures prises par Barcelona Regional, l’activité portuaire est responsable de 7,6% de la concentration moyenne annuelle d’oxydes d’azote à Barcelone et de 1,5% de l’émission annuelle de particules en suspension dans l’air. Le port de Barcelone génère chaque jour 15,2 tonnes de dioxydes d’azote (NOx) et la majorité, 96%, sortent directement des bateaux.