Search for content, post, videos

Près d’un Catalan sur 5 souffre d’anxiété

Près de 18% des Catalans souffrent d’anxiété, selon la dernière Enquête de Santé de Catalogne. Les professionnels notent une tendance à la hausse des prescriptions de médicaments contre ce trouble. 

Photo: CM/Equinox

La dernière Etude de Santé de Catalogne (ESCA) révèle qu’un Catalan sur 5 souffre d’anxiété. La peur représente le premier sentiment matinal ressenti par les personnes anxieuses dès le matin. Cette peur est souvent générée par un problème de santé, une obligation de travail ou une visite familiale. Il s’agit toujours d’un sujet qui provoque un mal-être.

L’étude révèle que ce sont plus les femmes qui en souffrent que les hommes (20,8% contre 12,2%). En général, les Catalans les plus touchés sont âgés, font partie des classes sociales défavorisées et ont un niveau d’études assez bas. Mais les enfants sont aussi concernés, puisqu’ils sont 15% des moins de 16 ans à souffrir d’anxiété.

1 Catalan sur 4 bien soigné

La Catalogne observe une augmentation des personnes qui prennent des médicaments contre l’anxiété. Chaque année sont consommés 7 millions de récipients d’anxiolytiques et 6,5 millions de boîtes d’antidépresseurs sur le territoire catalan. Les médicaments pour soigner ce type de problème se prescrivent de plus en plus dans les centres d’assistance primaire (Cat Salut) mais aussi dans les hôpitaux.

Antoni Bulbena, psychiatre et directeur de l’Unité d’Anxiété de l’Hôpital del Mar, a expliqué dans le journal El Periódico “qu’à peine 25% des personnes qui prennent des médicaments contre l’anxiété sont traités correctement (…) c’est plus facile de prescrire un médicament que d’essayer de modifier les facteurs à la source de l’anxiété”. 

Le gouvernement catalan s’est fixé comme défi d’ici 2020 de destiner 60% du budget de la santé à la santé mentale dans les centres et 40% dans les hôpitaux.