Search for content, post, videos

Plus de 18.000 nouveaux logements sociaux à Barcelone

Barcelone prévoit de mettre en place 18.500 nouveaux logements sociaux d’ici 9 ans. Cette initiative fait partie du Plan pour le Droit au Logement 2016-2025 de la municipalité.

Photo: CM/Equinox

Le conseiller au Logement, Josep Maria Montaner, a annoncé que la municipalité proposera 18.500 nouveaux logements sociaux d’ici 9 ans. Cette mesure s’inscrit dans le Plan pour le Droit au Logement 2016-2025. Pour la mairie, il est indispensable d’agrandir le parc de logements sociaux car ces derniers ne représentent que 1,5% de l’ensemble des logements de Barcelone. Le but est de se rapprocher de la moyenne de d’autres villes européennes. Par exemple, à Paris, 18,5% des logements sont sociaux, selon des chiffres du 1er janvier 2014.

Une fois que le plan sera finalisé, Barcelone possèdera près de 30.000 logements sociaux. Ils correspondront à 4% des logements en 2025. Afin de réussir ce plan, la mairie a prévu un budget de 166 millions d’euros annuels en moyenne. Concrètement, 8.854 logements seront construits par la municipalité, 4.700 seront le fruit d’une collaboration entre le public et le privé et 5.000 seront le résultat d’achat d’immeubles et de la mobilisation de logements vides.

Création d’un Institut Municipal du Logement

Pour la mairie, ce plan s’avère “réaliste et exécutable”. Elle a également prévu de créer un service public dédié au logement. Il sera chargé de mener à bien ces nouveaux objectifs. Il analysera les besoins de chaque quartier et suivra les différentes interventions. La mise en place d’un Institut Municipal du Logement permettra de réunir tous les départements et services dédiés au logement en une seule entité pour être plus efficace.

Face à la hausse des loyers, le plan devrait aider un grand nombre de Barcelonais. Les logements sociaux proposeront des loyers en dessous du marché pour répondre aux besoins et donner “ce droit fondamental”. Dans le cadre du Plan pour le Droit au Logement, la municipalité souhaite également travailler sur un indice de régulation du prix des loyers et augmenter la prévention contre les expulsions.