NOTRE AVIS – Une expo de la vie à Barcelone photographiée par les sans-abris

par Lauriane Huguet

barceloneJusqu’au 7 février, la Toulouse Business School (TBS) de Barcelone expose dans son hall une galerie de photos prises par des sans-abris volontaires. « Arte al Margen » c’est le nom du projet qui souhaite rompre avec la stigmatisation classique dont sont victimes les personnes qui vivent dans la rue. Pari réussi. 

Photo : LH/Equinox

Ce projet a vu le jour à Toulouse avant d’être transporté à Barcelone par son créateur Yanis Lammari. En partenariat avec la Fundació Arrels, un groupe d’étudiants sous la direction de son initiateur, a donné la possibilité à des sans-abris de prendre des photos de leurs quotidiens. Sept au total. Derrière l’objectif de l’appareil, ils nous montrent ce qu’ils voient de la capitale catalane : la dureté de la vie, la beauté de la nature ou de l’architecture catalane. On découvre un regard sur la ville, une vision et des moments suspendus dans le temps grâce aux photos exposées.

Les œuvres exposées dans le hall de la TBS qui font parti de la campagne de publicité initiée par la Fundacio Arrels « ningudormintalcarrer.org »

 

Lorsqu’on visualise une exposition de photos prises par des sans-abris, dans une Business school, le décalage entre les deux univers peut être frappant. Mais justement c’est ce qui fonctionne. Dans ce grand hall fréquenté par les futurs directeurs d’entreprises, on peut découvrir, affichées aux murs, des photographies de personnes vivant dans la rue. Au milieu de la pièce, des canapés rouges entourés de leurs oeuvres. Plus au loin apparaît un cadis rempli d’une couette blanche comme un symbole. Une sculpture qui nous immerge un peu plus dans le monde de la rue et un message, toujours le même : « Nadie durmiendo en la calle ».

 

Olivier Benielli, le directeur de TBS Barcelona, a expliqué que « les étudiants sont des futurs professionnels mais avant tout des citoyens » 

 

Pour accompagner la campagne publicitaire, on trouve les oeuvres principales affichées. Elles sont mises côte à côte sur une banderole en papier. Dessus sont marquées des phrases, en anglais, en espagnol et en chinois. Elles ont été écrites à l’occasion de l’inauguration qui a eu lieu le 24 janvier, avec la présence de quatre des artistes-photographes. Des messages d’espoirs et des invitations à la tolérance notées au feutre par des étudiants.

 

Tout au long de l’exposition qui se poursuit en descendant les escaliers du hall, on aperçoit des photos magnifiques, du quotidien, de leurs amis, de ce qu’ils aiment regarder.  Des photos qui défilent, des instants de vie authentiques saisis par ces 7 personnes et sélectionnés avec elles par Yanis Lammari. « L’objectif c’était qu’ils laissent exprimer leur art. D’ailleurs certains ont déjà une fibre artistique » confie l’initiateur du projet. Objectif atteint puisque les photos sont plus poignantes les unes que les autres.

Pendant un mois et demi, les artistes ont pu photographier leur vision authentique de la vie à Barcelone. Un projet pour lequel ils ont été enchantés et nous aussi. L’objectif de sensibilisation est plus qu’atteint et par une manière des plus originales. Une exposition qui donne de la valeur à celles et ceux qui dorment dans la rue et qui leur permet d’exister à travers l’art de la photographie. Une belle initiative qui, on l’espère, sera transportée dans d’autres villes encore. Il ne vous reste que jusqu’au 7 février pour aller voir cette belle réussite.

Infos pratiques

L’exposition « Arte al Margen » est gratuite.

Du 24 janvier au 7 février 2017

Adresse : Toulouse Business School, Carrer de Trafalgar 4 à Barcelone

Pour en savoir plus cliquez ici

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales