Search for content, post, videos

L’Espagne sous le choc du décès de l’ex-ministre Carme Chacón

L’ancienne ministre socialiste Carme Chacón est décédée dimanche 9 avril, à seulement 46 ans. 

La nouvelle fait la une des journaux ce matin: Carme Chacón est décédée dimanche 9 avril, à l’âge de 46 ans. Elle a été retrouvée inanimée par les secours à son domicile à Madrid. Ces derniers ont été alertés par les proches de la femme politique qui ne réussissaient pas à la joindre. Elle souffrait d’une malformation cardiaque.

Première femme ministre de la Défense

Carme Chacón était membre du PSC (parti socialiste catalan) et du PSOE (parti socialiste ouvrier espagnol). Elle a été 1e vice-présidente du Congrès des députés entre avril 2004 et juillet 2007, avant d’être ministre du Logement jusqu’en avril 2008. La Catalane fut la première femme ministre de la Défense en Espagne, entre avril 2008 et décembre 2011 dans le gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero.

Durant son mandat de ministre de la Défense, Carme Chacón a passé en revue les forces militaires en Afghanistan, enceinte de plusieurs mois. Un fait marquant qui avait suscité de nombreuses réactions. En 2012, elle manque de peu l’élection pour être Secrétaire générale du Parti socialiste. Elle fut la tête de liste du PSC (parti socialiste catalan) aux législatives en 2015.

“Au revoir, Carme”

La majorité des médias catalans et espagnols ont fait leur une avec cette triste nouvelle. El País titre sur “Mort de Carme Chacón, une pionnière dans l’action politique” et l’ABC avec “Mort subite de Carme Chacón, la première ministre de la Défense espagnole”. El Periódico a choisi un sobre “Adeu, Carme” (au revoir Carme). Quant au journal La Razón, il titre sur “émotion politique pour la subite mort de Carme Chacón”.

Emotion en Espagne

Suite à cette nouvelle, les réactions ne se sont pas faites attendre du côté des politiques. Le président de la Catalogne Carles Puigdemont a déclaré sur son compte Twitter: “Choqué par la mort de Carme Chacón. Toute mon affection à sa famille et son parti politique socialiste”. 

Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a lui aussi réagi sur Twitter: “Mes sincères condoléances à la famille, aux amis et collègues de Carme Chacón, grande politique avec le sens de l’Etat. MR”. 

Le Premier Secrétaire du PSC, Miquel Iceta s’est exprimé sur les réseaux sociaux: “frappé par l’émotion, notre pensée va avec sa famille”. Puis, dans un article pour le journal La Vanguardia il décrit la femme politique comme ayant “une apparence fragile et un coeur malheureusement délicats, mais qui n’ont pas limité son engagement politique et sa fermeté dans ses idéaux”.