Search for content, post, videos

La CIA aurait prévenu la police catalane du risque d’attentat sur la Rambla

Le quotidien El Periódico de Catalunya publie aujourd’hui une note confidentielle envoyée par les services de renseignement américains qui évoquaient une menace terroriste durant l’été dans “des zones touristiques” de Barcelone et “en particulier La Rambla”



L’information avait été publiée au soir de l’attentat du 17 août par le même journal, mais formellement démentie depuis par le président catalan Carles Puigdemont, le conseiller à l’intérieur catalan Joaquim Forn et le major de la police catalane Josep Lluis Trapero.

Le journal, proche du parti socialiste et opposé au projet indépendantiste, explique “avoir décidé de publier” le contenu de la note envoyée le 25 mai dernier par la CIA “à la police catalane, […] à la police nationale et à la garde civil, au centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé (CITCO) et au centre national de renseignement (CNI)” une fois la cellule djihadiste responsable des attentats désactivée. Selon El Periódico, la police espagnole aurait même contacté la police catalane quelques jours plus tard pour confirmer la réception de l’avertissement des services de renseignement américains. Un avertissement qui aurait permis de renforcer la sécurité sur la Rambla, mais ne donnait pas de pistes quant aux terroristes présumés, ajoute le quotidien.

Le directeur du Periódico a assuré ce matin sur la radio Onda Cero tenir ses informations de sources du gouvernement catalan depuis le mois de juin et expliqué qu’elles n’avaient pas été publiées “pour ne pas générer de la panique”.

Le gouvernement catalan dément

La révélation intervient alors que la polémique a éclaté quelques jours après les attentats sur le manque de coopération entre police catalane et espagnole, dans un contexte tendu sur fond de référendum indépendantiste. Les Mossos d’Esquadra se plaignent notamment de ne pas être intégrés dans les réseaux de renseignement nationaux et européens.

L’information n’a pas tardé a enflammé les réseaux sociaux, qui ont douté de la crédibilité de la publication. Le compte twitter de Wikileaks indiquait pour sa part que la note était un faux.

Le journal s’en défend toutefois en expliquant que le document publié n’est pas l’original, par respect pour ses sources, mais a été réécrit par ses soins.

Lors d’une conférence de presse convoquée ce midi en urgence, le conseiller à l’intérieur catalan Joaquim Forn et le major de la police catalane Josep Lluis Trapero ont expliqué recevoir de très nombreux avertissements, sur toutes sortes de lieux et d’événements, et ont réitéré que les Mossos d’Esquadra n’avaient pas de contact direct avec le CIA. Ils ont admis avoir reçu une alerte sur un possible attentat sur la Rambla, mais cette alerte a été jugée peu crédible, et n’émanait pas de la CIA.  “Une fois de plus, il s’agit d’une campagne de dénigrement et d’intoxication après l’excellent travail des Mossos, reconnu en Catalogne comme à l’étranger” a conclu le conseiller.