Search for content, post, videos

Puigdemont convoque le parlement pour riposter au 155

Huit heures après l’annonce du gouvernement espagnol des mesures à prendre pour la suspension de l’autonomie catalane, le président Carles Puigdemont a pris la parole lors d’une allocution officielle depuis le Palais de la Generalitat.

“Toutes les propositions de dialogue avec le gouvernement espagnol ont été répondues soit par le silence soit par la répression, a débuté le président catalan, c’est le pire coup donné à la Generalitat depuis celui du général Franco”. 

“Ce n’est pas la première fois que les institutions catalanes reçoivent un coup de l’Etat espagnol, et chaque fois le peuple catalan a répondu avec détermination, a-t-il poursuivi, la Generalitat n’est pas née avec la constitution espagnole actuelle, elle fonctionnait déjà avant. […] Ce que nous avons, nous l’avons gagné avec la force des gens et de la démocratie”. 

Carles Puigdemont a ensuite annoncé une séance plénière du parlement catalan pour analyser les effets de l’application de l’article 155 et prendre les mesures appropriées. “Nous ne pouvons pas tolérer ces attaques, incompatibles avec la démocratie, et avec l’Etat de droit” a matraqué le president.

Il a terminé son discours en anglais pour appeler les nations européennes à venir défendre la démocratie en Catalogne.

Sauf coup de théâtre, cette séance pleiniere servira à proclamer l’indépendance de la Catalogne. Selon nos confrères de NacioDigital, citant des sources du groupe parlementaire indépendantiste, la session aura lieu ce vendredi, le jour même où le Sénat espagnol validera définitivement l’article 155.