Search for content, post, videos

Ada Colau lance une campagne de publicité pour redorer l’image de Barcelone

La maire de Barcelone a annoncé le lancement d’une grande campagne de publicité internationale pour redorer la réputation de la ville après une année marquée par les attentats et une crise politique inédite. 

Entre les images de l’attentat des Ramblas et celles des charges policières du 1er octobre puis des nombreuses manifestations qui ont suivi, Barcelone a souffert ces derniers mois d’une mauvaise publicité internationale et perdu bonne part de son attrait. Malgré de bons chiffres du tourisme sur l’année 2017, les professionnels du secteur se plaignent d’une baisse de 5 à 10% du nombre de visiteurs au cours du dernier trimestre et surtout des revenus générés. Contacté par Equinox, Manel Casals, directeur de l’Association des Hôtels de Barcelone, explique que le tourisme low cost continue de venir à Barcelone, mais que la clientèle haut de gamme et celle des congrès ou événements professionnels ont subi une forte baisse.

La mairie souhaite donc au plus vite “dissiper les doutes qui ont pu être générés” par l’actualité de ces derniers mois et promouvoir ses atouts. La campagne sera lancée fin février, pour coïncider avec l’organisation du Mobile World Congress, l’un des événements phares de la ville, tant pour sa projection internationale que pour les revenus générés dans les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme. “Nous profiterons de ce moment où le monde entier nous regarde pour lancer cette campagne qui renforcera la confiance internationale en la ville” a insisté Ada Colau, qui veut faire passer un message de normalité mais aussi présenter Barcelone comme un pôle incontournable pour la recherche, l’innovation et la technologie. “Nous sommes l’un des moteurs économiques du sud de l’Europe, leaders en secteurs stratégiques, et nous aspirons à être aussi maintenant la première capitale qui déploie la technologie 5G” a-t-elle ajouté.

Objectif : garder le Mobile World Congress

La mairesse veut aussi lancer cette campagne “pour que le Mobile World Congress reste à Barcelone et réalise cette année encore sa meilleure édition”. Ada Colau craint-elle que le MWC ne batte pas cette année son record d’assistants à cause de la mauvaise image de Barcelone? “Les Américains ne viennent plus depuis que les images du 1er octobre, des manifestations et des grèves ont fait le tour du monde, explique un hôtelier de Barcelone, et nous avons moins de réservations pour la période du MWC que l’année dernière à la même époque”. Habituellement décriée pour ses prévisions alarmistes, l’Association des Hôtels de Barcelone assure toutefois que les établissements devraient cette année encore afficher complets pour la période du Congrès. Pour son édition 2017, le MWC a battu tous les records en accueillant 108.000 visiteurs du monde entier.


Lire aussi : Le Mobile World Congress menace de quitter Barcelone


De passage à Barcelone le 8 novembre dernier, jour de la grève générale, John Hoffman, l’un des organisateurs du MWC, avait cependant fait part de son “inquiétude” face au processus indépendantiste. Il envisageait même de déplacer le congrès vers une ville plus stable. Le lendemain, alors qu’on la disait favorite, Barcelone perdait l’Agence européenne des médicaments.