Search for content, post, videos

Des milliers de méduses bleues sur les plages de Barcelone

Les plages de Barcelone accueillent de nouvelles arrivantes: les méduses à voile. Cette espèce ne serait pas dangereuse pour les humains.

Depuis quelques jours, les passants ont pu découvrir des méduses à voile au large des plages de Barcelone. Connues aussi sous le nom de Velella velella, elles se distinguent des méduses habituelles par leur couleur bleu foncé. Des milliers se sont accumulées sur le sable barcelonais. Il y a deux semaines, la présence de ce même type de méduse avait été remarquée sur la Costa Brava.

Le biologiste Eduard Marquès a expliqué à l’agence de presse ACN “que cette espèce est fréquente sur la côte ouest des Etats-Unis, mais elles sont aussi présentes au niveau des eaux intérieures sur la côte catalane”. Il précise que les méduses à voile appartiennent à la classe des hydrozoaires et fonctionnent en colonie. Plusieurs facteurs expliquent leur arrivée massive, comme la hausse des températures et l’acidification de l’eau. Le vent du sud-est, combiné à l’éclosion importante de méduses à voile, aurait provoqué des courants, qui ont conduit les méduses sur les plages.

Aucune action spécifique prévue

Des portes-paroles de la mairie de Barcelone ont assuré que cette espèce n’a rien de toxique et que la mer Méditerranée devrait bientôt les emporter. Ainsi, aucune action n’est prévue par la municipalité pour les éliminer. Toutefois, les méduses à voile décédées seront retirées par les services de nettoyage de la municipalité durant la nuit. Même si ces méduses à voile ne sont pas dangereuses, elles peuvent diffuser une substance urticante mais qui ne traverse pas la peau.