Search for content, post, videos

La célèbre maison barcelonaise du roman l’Ombre du Vent transformée en hôtel

La tour Macaya de l’Avenue Tibidabo de Barcelone, où le héros du best-seller de Carlos Ruiz Zafón résout l’énigme du roman est actuellement rénovée par un groupe hôtelier pour devenir un établissement de luxe. 

Photos:AC/Equinox

Des millions de lecteurs du monde entier ont dévoré les aventures de Daniel Sempere dont la vie a été bouleversée par la découverte du mystérieux auteur Julián Carax. Le roman L’Ombre du Vent, sorti en 2001 et traduit en trente-six langues, a été vendu à plus de douze millions d’exemplaires et a reçu de nombreux prix littéraires.


Lire aussi : Livres – Notre sélection Sant Jordi 2018 


Le jeune et attachant Daniel nous y entraîne dans la Barcelone d’après-guerre, sur les traces d’un fascinant écrivain. L’énigme se résoudra finalement dans un hôtel particulier emblématique de l’avenue Tibidado, longue rue des hauteurs de Barcelone qui abrite encore de nombreuses et étonnantes maisons bourgeoises du début du XXe siècle. La Tour Macaya, comme indiqué dans le roman, se trouve à l’angle de la rue Roman Macaya et de l’avenue Tibidado. Dans la fiction, elle est aussi appelée “Palauet Aldaya”, ou la maison des Aldaya.

Construite en 1918, cette maison moderniste appartient toujours à une famille catalane qui la loue à l’entreprise italienne So Unique pour en faire un hôtel haut-de-gamme. Menée par l’architecte espagnole Pepa Balaguer Dezcallar, la rénovation estimée à 2,5 millions d’euros permettra selon l’entreprise d’en faire un boutique hotel “très différent”.  L’hôtel de 16 chambres pourrait ouvrir dès l’automne 2018, cent ans tout juste après la construction originale.