Search for content, post, videos

Comment vivre la Sant Joan comme un vrai Catalan?

Chaque année, la Sant Joan se célèbre le 24 juin. Les festivités débutent toujours la veille pour mettre à l’honneur le solstice d’été. Voici les traditions incontournables à Barcelone pour la nuit la plus courte de l’année.

Les pétards

La Sant Joan ne serait pas ce qu’elle est sans ses pétards. Des kilos sont vendus à cette période, pour qu’ils résonnent toute la nuit dans Barcelone.

La nuit sur la plage

Durant la nuit de la Sant Joan, les plages de Barcelone sont envahies par les habitants et touristes qui se réunissent pour fêter cette tradition tous ensemble. La plupart des chiringuitos, c’est-à-dire les bars et restos de plage, organisent des soirées spéciales à l’occasion. Attention, il ne faut pas avoir peur de la foule.

La Flamme du Canigou

Depuis plus de 50 ans, la Flamme du Canigou arrive à Barcelone le 23 juin. Ce rituel populaire se tient dans toute la Catalogne pour réunir les différents territoires. Il consiste à allumer la flamme de la Saint-Jean. Les habitants ont rendez-vous en centre-ville, sur la place Sant Jaume. Cette année, l’événement se tient de 17h à 19h. Des géants participeront également à l’événement en musique. Une fois la flamme allumée, les représentants de chaque quartier monteront sur une scène pour prendre du feu, afin d’allumer par la suite les différents feux de camp de la ville. Voici quelques heures d’arrivée de la Flamme du Canigou:

19h30: Plaça del Sol à Gràcia

20h: Rambla Raval dans le Raval

20h30: Plaça del Poeta Boscà à la Barceloneta

20h30: Plaça del Virrei Amat à Nou Barris

Les veillées

En parallèle, des “veillées” se tiennent dans chaque quartier de Barcelone pour réunir les habitants. Dîners, concerts et autres animations rythmeront la nuit du 23 juin. Des spectacles de feu sont également organisés à certains endroits. Retrouvez le programme complet des festivités, sur le site officiel de la mairie ici.

La coca

La Sant Joan est aussi marquée par une spécialité gastronomique: la coca. Cette friandise s’élabore traditionnellement avec une pâte semblable à celle de la brioche. Sur le dessus sont ajoutés des fruits et pignons et à l’intérieur de la crème, de la pâte d’amande ou même des lardons. L’an dernier, 900.000 cocas artisanales ont été vendues à Barcelone. Plusieurs boulangeries et pâtisseries s’autorisent à réinventer la coca. Par exemple, chez Boci (Via Augusta, 112) plusieurs sont à base de fruits exotiques. Quant à Panes Creativos (Plaça de Garrigó, 5), la coca s’inspire du pain au lait japonais pour devenir un Kokkaido.