Search for content, post, videos

Mireia Belmonte, 27 ans, Barcelonaise et légende de la natation

À seulement 27 ans, Mireia Belmonte a su s’imposer comme une référence mondiale de la natation. Championne d’Europe à plusieurs reprises, médaillée olympique et détentrice de records du monde, son palmarès impressionne. Parcours d’une jeune passionnée originaire de Badalona.

Mis à jour le 12/09/18

Mireia Belmonte a brillé lors des derniers Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. En remportant la médaille d’or au 200 mètres papillon et la médaille de bronze du 400 mètres 4 nages, tous les regards étaient rivés sur la jeune Catalane au visage d’ange. Un an plus tard, son triomphe continue: elle devient championne du monde à Budapest du 200 mètres papillon. Des récompenses presque attendues au vu de sa carrière.

Née à Badalona en 1990, elle grandit dans le quartier de La Salud. À l’âge de 4 ans, elle fait ses premiers pas dans un bassin suite à un conseil médical, en s’inscrivant au Club de Natation de Badalona. Elle y fera ses premières compétitions. En 2003, à 13 ans, elle obtient une bourse de la Fédération Catalane de Natation pour s’entraîner dans le Centre de Haut Rendement de San Cugat del Vallés. Repérée par le club de natation de L’Hospitalet, elle y passera six ans. Lors de la saison 2007/08, elle intègre le club de natation de Sabadell. Elle aura plusieurs entraîneurs au fil des années, dont le célèbre Fred Vergnoux qui en fera sa protégée.

2006, championne du monde junior

2006 marque le véritablement lancement de la carrière de Mireia Belmonte. Cette année-là, elle devient championne du monde junior en 400 m nage libre et en 400 m 4 nages. En 2007, lors du championnat d’Europe de natation en petit bassin, elle finit 2e. À partir de cette période, la nageuse de 17 ans fait parler d’elle en Espagne, en réalisant plusieurs records et en obtenant de nombreux titres mondiaux. Le 21 mars 2008, elle gagne le titre de championne d’Europe en 200 m nage libre. En parallèle, Mireia Belmonte passe le baccalauréat comme toutes les jeunes filles de son âge. Elle va en cours lorsque son emploi du temps lui permet et avoue faire la fête une fois tous les trois mois. Elle confie cette même année “que chaque championnat lui donne encore plus de motivation pour continuer de s’entraîner et battre des records”. Cette Catalane au parcours incroyable compte bien aller encore plus loin.

Première nageuse espagnole médaillée d’or aux JO

Elle participe en 2008 aux Jeux Olympiques de Pékin. Même si elle ne se qualifie pas pour les finales, elle fait un pas en avant en s’imposant comme une nageuse olympique. Lors du championnat d’Europe de natation en petit bassin, elle bat le record du monde de 400 mètres, avec un temps de 4:25:06. Quatre ans plus tard, elle remporte deux médailles d’argent aux Jeux Olympiques de Londres.

Un an plus tard, c’est chez elle à Barcelone, qu’elle gagne trois médailles lors des championnats du monde. Elle réussit à suivre en même temps des études de gestion administrative et des entreprises à l’Université Catholique San Antonio de Murcia. En 2014, elle remporte à nouveau plusieurs médailles lors du championnat du monde à Doha. Puis deux ans plus tard, elle entre dans l’histoire de la natation en remportant la médaille d’or du 200 m papillon et celle de bronze du 400 m 4 nages lors des Jeux Olymiques à Rio de Janeiro. Son entraîneur Fred Vergnoux l’a décrit comme “Benjamin Button” car elle a toujours l’air de rajeunir. Au vu de ses multiples récompenses, impossible de citer l’intégralité de son palmarès.

Une sportive chic

Malgré toutes ses heures passées à nager, Mireia Belmonte n’en oublie pas d’être féminine. Plusieurs magazines s’intéressent à elle pour des shootings photo et la sporitve se prête facilement au jeu. En 2014, elle disait au Glamour espagnol: “j’adorerais travailler avec une marque de mode, ça me passionne. La mode et le sport ne devrait pas être séparés”. Elle n’hésite pas à publier sur son compte Instagram des photos d’elle, élégante sur les tapis rouges. “Je suis une fille normale qui fait du sport, rien de plus” expliquait-elle.

Avec sa notoriété, Mireia Belmonte devient égérie pour de nombreuses marques. Des campagnes que la nageuse relaie souvent sur son compte Twitter. Dernières en date: maillot de bain Speedo et voitures Hyundai. Au-delà de sa discipline, elle est devenue l’une des meilleures sportives espagnoles. “Mon rêve pour 2018 est de réaliser un record européen dans une piscine de 50 mètres” déclarait-elle en janvier dernier à l’agence de presse EFE.

La jeune nageuse n’a pas pu participer aux championnats d’Europe de natation qui ont lieu en août dernier, en raison de problème de vertiges. Elle a affirmé être en train de récupérér pour revenir à la compétition dans les prochains mois, notamment pour les championnats du monde de natation de 2019 qui auront lieu en Corée du Sud. À 27 ans, Mireia Belmonte a encore de belles années de carrière devant elle.