Search for content, post, videos

5 signes qui montrent que vous venez de débarquer à Barcelone

En apparence, s’adapter à Barcelone est plutôt simple. Pourtant, il est indispensable de connaître quelques particularités pour devenir un véritable Barcelonais.

1. Vous dites “j’arrive à Barça”

Pour se montrer familier avec sa nouvelle ville, rien de tel que de l’appeler par son surnom. Mais attention à ne pas commettre cette erreur classique, le vrai surnom de Barcelone est Barna. Barça correspond uniquement à celui du mythique club de football de la ville le FC Barcelone. L’origine du nom Barna n’est pas claire, certains disent que c’est devenu à la mode de l’employer dans les années 80, d’autres diront que c’est une abréviation courante qui s’utilise par commodité.

2. Vous cherchez un studio en centre-ville pour 500 euros

Il ne faut pas rêver. À Barcelone, les prix des loyers s’envolent depuis quelques années. Selon les chiffres de 2017, la Catalogne a connu une hausse de 10,3% en un an. Dans la vieille ville, les loyers sont plus élevés, et les studios n’échappent pas à la règle. Il faut savoir qu’à Barcelone, les une pièce se louent à prix d’or puisqu’ils sont rares. Selon une analyse de 2016 du journal El Periódico, les appartements de moins de 40 m2 représentaient seulement 10% des annonces immobilières. Il suffit de regarder sur Idealista où actuellement un studio dans le Born se loue 700 euros.

3. Vous pensez que tout le monde parle uniquement catalan

En Catalogne, deux langues cohabitent: le catalan et le castillan. Avant d’arriver à Barcelone, beaucoup pensent que les habitants s’expriment uniquement en catalan, et non en castillan comme dans le reste de l’Espagne. Mais rassurez-vous, il est possible d’échanger en espagnol. Selon une enquête du Département de la Culture du gouvernement catalan et de l’Institut de Statistiques de Catalogne de 2013, dans l’aire métropolitaine de Barcelone seuls 27,8% des habitants utilisent habituellement le catalan.

4. Vous buvez l’eau du robinet

L’eau du robinet étant potable, il paraît logique de pouvoir la boire. Pourtant, Barcelone a été classée comme l’une des pires villes d’Espagne pour sa qualité de l’eau selon une étude de 2014 de l’Organisation des Consommateurs et Usagers. En raison du processus du traitement de l’eau, elle contient des particules contaminantes. Afin qu’elle soit potable, du chlore est ajouté à l’eau, ce qui lui donne un mauvais goût.

5. Vous croyez que le pain est gratuit au resto

Finis l’eau et le pain gratuit dans les restaurants. En France, il est habituel de manger du pain sans compter. En Espagne, il vous sera facturé. Attention, le pain espagnol n’a pas non plus le même goût qu’en France.


Lire aussi l’article:  Pourquoi le pain espagnol est-il si différent du pain français ?