Search for content, post, videos

Un Français agressé puis coursé par un taxi barcelonais

Un nouvel épisode violent qui ne va pas redorer l’image des taxis catalans, après les violences contre les VTC et la grève du mois d’août.

Ce sont nos confrères du journal l’Indépendant de Perpignan qui se font l’écho d’une nouvelle agression. Un taxi de Perpignan, ville française à deux heures de Barcelone, a fait aujourd’hui un trajet de la frontière jusqu’à l’aéroport du Prat pour déposer un passager qui devait prendre son vol. Une course légale, réglementée par les normes européennes: les taxis français sont autorisés à déposer ou prendre des clients à l’aéroport barcelonais s’ils ont une réservation.

Le chauffeur français a raconté son agression aux journalistes de l‘Indépendant :  “entre l’aéroport et le périphérique, j’ai été pris à partie par un taxi de Barcelone. Il voulait clairement m’intimider. Il m’a klaxonné puis poussé vers le rail de sécurité puis m’a dépassé et a pilé plusieurs fois. Il voulait clairement provoquer un accident. C’est lamentable. Ça devient insoutenable de travailler à Barcelone”.

En conflit depuis plusieurs années avec les institutions pour réduire le nombre des VTC de type Uber ou Cabify, les chauffeurs de taxi barcelonais se sont illustrés cet été par une grève qui avait bloqué la capitale catalane en pleine saison touristique et s’était vue ponctuée de violents incidents envers les chauffeurs privés et leurs clients.