Search for content, post, videos

Pourquoi les Espagnols ont-ils une voix de canard ?

À Barcelone, de nombreux Français affirment que les Espagnols ont une voix nasillarde. Pourtant, la langue française comporterait plus de nasalisations selon une spécialiste en phonétique. Explications.


Lire aussi l’article: Pourquoi les Espagnoles ont-elles la voix si grave?


“Les Espagnols ont une voix de canard“, c’est le constat que font beaucoup de Français à Barcelone. Selon languefrançaise.net, l’expression signifie “voix de quelqu’un qui nasille”. En phonétique, il existe des sons dont l’air sort du nez ou dont l’air sort de la bouche. Virginie est expatriée depuis 11 ans à Barcelone. Son ressenti n’a pas évolué depuis son arrivée: “les Espagnols parlent vraiment du nez et je trouve ça plus prononcé chez les femmes que les hommes”. Une impression qu’elle trouve particulièrement désagréable à l’oreille, au point d’en détester sa voisine. “Déjà elle a, comme une majorité d’Espagnols, un ton de voix plus élevé que les Français et en plus sa voix nasillarde m’insupporte.” s’agace la jeune femme.

Un soir, elle finit par craquer. “Comme de nombreux Barcelonais, ma chambre donne sur un patio donc ça résonne, j’entends ma voisine en permanence même tard le soir précise Virginie. Un soir, à bout de nerfs, j’en suis venue à casser ma fenêtre d’énervement, j’ai pété un cable car je ne peux plus entendre cette voix nasillarde.” confie-t-elle.

La langue française, plus nasillarde

Professeur de philologie et linguistique, spécialisée en phonétique à l’Université de Barcelone, Wendy Elvira García s’étonne de cette perception par les Français. Elle explique à Equinox que la langue espagnole n’est pas nasillarde “plusieurs sons comme “eme”  ou “ene” sortent par le nez, mais ils ne sont pas nombreux. D’autres peuvent sortir par la bouche ou le nez selon le contexte. Par exemple, dans le cas de “mañana” les deux premiers “a” sont toujours nasalisés. “ illustre-t-elle.

Le constat est sans appel , “le français abrite bien plus de nasalisations que l’espagnol. Si vous demandez à des hispanophones ce qu’ils en pensent, beaucoup diront que les Français parlent du nez et c’est justifié. Dans ma classe, plus de la moitié des élèves pensent que les Français ont une voix nasillarde. Toutefois, d’autres langues ont encore plus de sons qui sortent du nez, comme le portuguais.” conclut-elle.

Laura est Espagnole, elle affirme aussi sans hésiter que les Français parlent du nez. “Par exemple le son “on” l’illustre parfaitement. Attention je ne vois pas ça comme un défaut mais comme une caractéristique. La langue oblige à parler du nez, même si ça varie selon la façon de parler de chacun explique la jeune femme. Cela fait plusieurs années que j’apprends le français, peut-être que ça me surprend moins qu’au début. En revanche, pour moi les Espagnols ne parlent pas du tout du nez” dit-elle en riant. Ainsi, on peut dire que la perception d’une langue étrangère reste subjective, selon le degré de compréhension ou la langue maternelle de chacun.