Search for content, post, videos

La guerre d’Espagne ou “guerre d’indépendance espagnole”

L’Espagne a triomphé de nombreuses guerres dont la plus impressionnante fut celle de son indépendance. Cette guerre opposa l’Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni à la France du premier Empire.

Elle a eu lieu entre 1808 et 1814. En fonction des pays, cette guerre est appelée par les Français « guerre d’Espagne », par les Espagnols  « guerre d’indépendance », par les Portugais et les anglophones  « guerre péninsulaire » tandis que les Catalans ont opté pour l’appellation « guerre du Français ».

En effet, cette guerre d’indépendance espagnole a commencé en 1808 alors que les Français avaient établi une station dans la capitale espagnole, Madrid. C’est ainsi que la capitale se souleva contre la France et l’insurrection n’a pas tardé à s’étendre dans tout le pays. L’armée française fut confrontée à une guérilla et l’Espagne fut soutenue par la Grande Bretagne. Cinq ans après le début de cette guerre,  les soldats français se virent dans l’obligation de refluer en-deça des Pyrénées et c’est ainsi que l’Espagne envahit la France et ce fut alors le début de la fin de la guerre couronnée par la victoire des espagnols et des forces alliées.

L’origine de la guerre

Avant le début de cette guerre, l’Espagne et la France étaient deux pays alliés et ils avaient déjà mené une bataille dans le même camp, même si cette bataille s’est soldée par une défaite en 1805, la défaite de Trafalgar. C’est ainsi que l’Espagne a perdu toute communication avec ses colonies d’outre-mer. Elle se mit donc à rechercher certaines compensations territoriales sur son voisin le Portugal, avec l’aide de la France. Mais, le Portugal était un très bon allié de la Grande Bretagne avec qui il avait des accords de partenariat économiques. De ce conflit est née la guerre des oranges qui s’est achevée par un traité signé le 6 juin 1801, le traité de Badajoz. A cette époque, impossible de parier sur NetBet. En 1807, alors que le Portugal refusait de respecter certaines clauses du traité, la France s’en mêla et décida d’envoyer des troupes pour envahir le pays. Les troupes françaises ont commis l’erreur de passer par l’Espagne pour aller envahir le Portugal et ce fut une erreur fatale, même si cette close était mentionnée dans un traité signé par le passé, le traité de Fontainebleau. La première tentative de la France pour envahir l’Espagne était en 1807. Prétextant le fait qu’elle souhaitait envoyer des renforts à Junot, la France profita de l’instabilité qui régnait dans le pays pour mettre la main sur les terres espagnoles.

Dans la capitale espagnole, des rumeurs circulaient sur le fait que la France de Napoléon tenait en otage la famille royale espagnole. Le 2 mai 1808, alors que la population madrilène appréhendait la capture d’un autre membre de la famille royale par les troupes françaises, elle se souleva. Ce fut le début de la guerre de l’indépendance espagnole, qui dura 6 ans et au bout de laquelle l’Espagne sortit vainqueur.

Les conséquences de la guerre

Cette guerre fut sanglante pour chacune des deux parties. De nombreuses pertes en vies humaines ont été enregistrées. Alors que la France en comptait près de 200.000, l’Espagne avait perdu entre 300.000 et 500.000 hommes. Les champs avaient été dévastés, et à cause des vols à répétition, la production agricole et le commerce alimentaire avaient considérablement chuté. Ce qui entraîna une hausse de la malnutrition et de la mortalité des populations espagnoles.

A cause de ses conséquences lourdes tant pour l’Espagne que pour la France, Napoléon avoua que cette guerre fut une véritable plaie, la cause première des malheurs de la France.