Search for content, post, videos

Manifestation massive des unionistes à Barcelone pour la fête nationale espagnole

Des centaines de milliers de personnes ont défilé en fin de matinée sur le Passeig de Gràcia, sous le slogan “Barcelone, garante de l’Hispanité”. 

Le 12 octobre est depuis 1892 le jour de la Fête nationale espagnole, ou Journée de l’Hispanité, également célébré dans plusieurs pays d’Amérique latine. En Catalogne, elle se fête assez peu, et plus qu’une célébration populaire avec bals et défilés, elle est devenue au fil des années jour de revendication des défenseurs de l’unité de l’Espagne. Mais c’est la première fois cette année qu’elle réunit autant de manifestants : 300.000 selon les organisateurs, 65.000 selon la police municipale.

Plus de 150 associations, dont la puissante organisation unioniste Societat Civil Catalana (SCC), avaient invité les Catalans à descendre dans la rue pour défendre l’identité espagnole, mais aussi pour commémorer les grandes manifestations unionistes de l’automne dernier, qui ont sans doute grandement contribué à l’échec indépendantiste.


Réécouter en podcast : 8 octobre 2017, la risposte des défenseurs de l’Espagne


La manifestation a réuni dès 11h des milliers de personnes de tous âges sur le Passeig de Gràcia et s’est achevée à la mi-journée par une série de discours sur la Place Catalunya.

De nombreuses personnalités ont défilé en tête du cortège dont les dirigeants de SCC José Rosiñol et Myriam Tey, les leaders du Partido Popular catalan Xavier Albiol et Dolors Montserrat, la cheffe de l’opposition en Catalogne et porte-parole nationale de Ciudadanos Inès Arrimadas, et Fernando Carrera, coordinateur des jeunesses de SCC et proche de Manuel Valls.