Search for content, post, videos

Vers le rétablissement des contrôles policiers à la frontière franco-espagnole

Le ministre de l’Intérieur français Christophe Castaner a annoncé hier matin la création d’un coordinateur des administrations françaises et espagnoles pour renforcer les contrôles à la frontière France-Espagne.

Dans la matinée du lundi 12 novembre, le ministre de l’Intérieur français était en visite au centre de coopération franco-espagnole policière et douanière du Perthus afin d’échanger avec les acteurs de la lutte contre l’immigration illégale à cette frontière. Depuis l’activation du traité de Schengen, les postes douaniers de la frontière du Perthus et de la Jonquera ont progressivement disparu, à tel point qu’aujourd’hui on s’aperçoit à peine que l’on quitte un pays pour aller dans un autre. Aujourd’hui, la majorité des contrôles ont lieu sous la forme de la douane volante, effectuant des actions surprises.

Une situation qui pourrait changer. Le ministre français Christophe Castaner ayant déclaré: “j’ai demandé au préfet l’élaboration d’un plan de contrôle renforcé de nos frontières et j’ai aussi annoncé aux différentes autorités que je souhaitais la nomination d’un coordinateur à l’échelle des Pyrénées pour pouvoir faire le lien entre tous les préfets, les responsables des forces de sécurité et aussi le dialogue franco-espagnol”.

Hausse de l’immigration

Le but affiché du ministre est d’empêcher la circulation de ce que le gouvernement français appele les “immigrés économiques“. L’exécutif d’Edouard Philippe, dans une certaine polémique, différencie désormais les réfugiés des pays en guerre de ceux qui viendraient pour des raisons pécuniaires. Christophe Castaner a évoqué “une forte augmentation” de migrants qui tentent de traverser la frontière franco-espagnole.