Search for content, post, videos

21 décembre : la Catalogne bloquée – Infos pratiques

Les associations indépendantistes prévoient une intense journée de mobilisation le 21 décembre prochain. Le blocage devrait compliquer les départs en vacances.  

La tension est maximale entre les indépendantistes catalans et le gouvernement central. Plusieurs facteurs convergent pour déboucher sur une journée de haute voltige le 21 décembre prochain. Le camp souverainiste entend organiser une grande journée de protestations afin de soutenir l’activiste Jordi Sanchez et les anciens ministres catalans Jordi Turull, Josep Rull, Joaquim Forn actuellement incarcérés et en grève de la faim.

Les grévistes de la faim entendent dénoncer que le tribunal constitutionnel viole leur droit de députés refusant d’examiner leur demande de libération conditionnelle, tandis que la mesure de prison préventive dépasse maintenant une année de détention sans jugement. 

Le 21 décembre est également la date choisie par le gouvernement espagnol pour délocaliser le Conseil des ministres qui se tiendra exceptionnellement à Barcelone en lieu et place de Madrid. Ce qui était présenté comme un geste de détente par le gouvernement espagnol est considéré par les indépendantistes comme une provocation

Infos pratiques sur le blocage

Routes, autoroutes, frontières bloquées 

L’Assemblea Nacional de Catalunya (ANC) organise officiellement  une opération escargot de véhicules qui partiront de divers points de la Catalogne pour converger vers Barcelone afin de provoquer une saturation du trafic routier. Sur les groupes Whatsapp et Telegram, des opérations spontanées comme le “sabotage” des routes et des chemins de fer se mettent aussi en place.

Les blocages prévus concernent pour l’instant : la frontière franco-espagnole à la Jonquère, l’autoroute AP7 à Gérone, les ports de Tarragone et Barcelone, les aéroports de Barcelone et Reus, les périphériques Ronda de Dalt et Ronda Litoral, le croisement Passeig de Gràcia-Diagonal, et la route C25 à Manresa. 

Les ultras-mobiles Comités de Défense de la République catalane (CDR) envisagent de bloquer le centre-ville de Barcelone, notamment autour de la Llotja de Mar en bas des Ramblas, où se tiendra le Conseil des ministres. Les manifestants sont invités à prendre exemple sur la France et à porter des Gilets Jaunes en signe de protestation. 

Trains et taxis en grève

Les taxis seront également en gréve pour protester contre les licences accordées à Uber et Cabify. Les chauffeurs bloqueront l’axe central de Gran Via avec le Paseo de Gràcia.

Enfin les syndicats de cheminots ont aussi déposé un préavis de gréve pour le 21 décembre afin que les trains de la RENFE ne circulent pas.