Opération antiterroriste à Barcelone : une cellule demantelée

par Leslie Singla

Dès 6h aujourd’hui, cent agents de différentes polices étaient déployés dans Barcelone et à Igualada pour démanteler une cellule djihadiste.

Mis à jour le 15/01 à 14h35

La police catalane a informé au petit matin sur Twitter qu’elle débutait une opération antiterroriste. Six entrées et perquisitions étaient prévues à Barcelone et Igualada. La mise en place de cette opération fait suite à une longue enquête du Commissariat général d’information, l’équivalent des services secrets. Elle est actuellement sous la tutelle du Juge Central numéro 6 de l’Audience Nationale.

Au total, cent agents de différents unités ont participé à l’opération de ce matin. 17 personnes ont été arrêtées pour terrorisme, contre le patrimoine, la santé publique et organisation criminelle a annoncé le ministre de l’Intérieur catalan Miquel Buch. Deux fourgonnettes des Mossos d’Esquadra étaient placées aux numéros 6 et 8 de la Arc de Sant Cristòfol, dans le quartier de la Ribera en plein centre ville. Le principal responsable de la cellule terroriste était dans un appartement de la rue Ribera. D’autres ont été arrêtés, comme rue Consell de Cent.

La cellule souhaitait passer à l’attaque

Cinq Algériens, ayant des antécédents pour vols avec violence et trafic de drogue à Barcelone, composeraient le noyau de la cellule. Le groupe n’était pas formé pour diffuser leurs idées, mais pour commettre un attentat selon des sources des Mossos. Mais il était encore au stade embryonnaire, aucun lieu ni jour n’avaient été décidés.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales