Search for content, post, videos

Josep Bou (PP): “Je suis le seul à pouvoir pactiser à la fois avec Manuel Valls et Vox”

Josep Bou est le candidat de la droite conservatrice, le Partido Popular à la mairie de Barcelone. Après Manuel Valls, le mois dernier, il est le second candidat à être interviewé sur Equinox dans la course barcelonaise.

Interview de Nico Salvado et Mar Casanovas

Issu du monde du commerce, Josep Bou se place en défenseur de l’unité de l’Espagne face à l’indépendantisme catalan. Un espace électoral qui est saturé par la candidature de Manuel Valls et la probable présence du parti d’extrême-droite Vox. Pour s’en sortir Josep Bou se veut la droite décomplexée et vante ses liens avec le monde de entrepreneuriat. Sûr de lui, Bou affiche fièrement sa volonté de passer une alliance post-électorale avec Manuel Valls et Vox.

Pour le candidat du PP, Barcelone est une ville sans contrôle, qui a sombré dans l’anarchie à cause, selon lui, des politiques populistes d’Ada Colau et de l’indépendantisme catalan. Le candidat du PP se désole que Mariano Rajoy n’ait pas profité en novembre 2017 de l’application de l’article 155 (suspension du gouvernement catalan après la déclaration d’indépendance) pour prendre le contrôle de l’intégralité des institutions catalanes. Bou aurait voulu que l’Espagne réforme en profondeur les médias publics catalans TV3 et Catalunya Radio, les Mossos d’Esquadra et l’école afin de mettre un terme à  l’endoctrinement nationaliste selon le candidat.

Dans le domaine purement barcelonais Bou accable la gestion d’Ada Colau et promet s’il est élu de remettre de l’ordre dans la ville.