Search for content, post, videos

Blocages de Barcelone et grève générale

Alors que débutera demain le procès de douze dirigeants indépendantistes au Tribunal suprême de Madrid, manifestations et mobilisations se préparent en Catalogne.

Après la manifestation dimanche à Madrid pour l’unité de l’Espagne et la démission du Premier ministre socialiste Pedro Sanchez, les prochaines semaines seront rythmées par de nombreuses mobilisations.

12 février : manifestation indépendantiste à Madrid

Pour le premier jour du procès, les associations et partis indépendantistes convoquent une manifestation dès 9h aux portes du Tribunal suprême. A 19h, des mobilisations sont prévues dans les capitales de provinces catalanes. A Barcelone, rendez-vous est donné sur la Plaza Catalunya.

16 février : manifestation indépendantiste à Barcelone

Mais la plus grande manifestation indépendantiste est attendue le samedi 16 février à 17h. Les indépendantistes proposent de remplir la Gran Via, large avenue qui traverse la capitale catalane, depuis la Plaça d’Espanya jusqu’à la Plaça Universitat. Des perturbations de circulation sont à prévoir, surtout pour les bus et les voitures. Les indépendantistes entendent protester contre le procès, ils manifesteront sous le slogan “l’auto-détermination n’est pas un délit”.

17 février : manifestation unioniste à Barcelone

Le lendemain, c’est le camp unioniste qui rassemblera ses forces. Les associations Somatemps, Convivència Cívica Catalana et Tabarnia ont convoqué une manifestation dimanche 17 février pour réclamer la démission du Premier ministre Pedro Sanchez, accusé de négocier avec les indépendantistes. La marche partira de la Plaça Urquinaona à 11h30, sous le slogan “La Catalogne c’est l’Espagne, des élections maintenant”, pour rejoindre la place Sant Jaume, siège du gouvernement catalan. Le parti Ciutadans a annoncé qu’elle s’associerait à cette manifestation pour “défendre la Constitution et la démocratie”. Des perturbations de circulation sont à prévoir en centre-ville.

21 février : grève générale

Jeudi 21 février, ce sont les syndicats qui ont appelé à un débrayage dans tous les secteurs d’activité. L’Intersyndicale CSC assure avoir déjà l’appui de nombreux syndicats et travailleurs. A l’origine prévue le 7 février, la grève a été repoussée au 21 février pour rassembler un maximum de personnes, salariés soucieux de leurs droits mais aussi indépendantistes, sous un slogan commun : “sans droits il n’y a pas de liberté”. La journée se terminera par des manifestations à Barcelone, Gérone, Lleida et Tarragone à 19h. Les transports en commun pourraient se trouver affectés par les débrayages prévus en journée.

16 mars : manifestation indépendantiste à Madrid

Les associations et partis indépendantistes appellent à une deuxième mobilisation dans la capitale espagnole le mardi 16 mars à 18h.