Search for content, post, videos

Qui sont ces Français qui vont voir le spectacle de Dieudonné à Barcelone?

La candidature de Manuel Valls, largement couverte pas la presse française, catalane et espagnole, est une occasion que ne pouvait pas laisser passer son meilleur ennemi Dieudonné. L’humoriste polémiste viendra jouer son nouveau spectacle ce samedi à Barcelone (ou à maximum 20 kilomètres de Barcelone, précisent les organisateurs). 

Evidemment l’obsession contre Valls est présente dans le choix de la capitale catalane. Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls avait fait interdire les spectacles de l’artiste plus que controversé. Alors sur le site officiel dieudosphere.com il est possible d’obtenir des places avec une promotion Tarif Valls”.  Et les places semblent plutôt bien se vendre.

Alors qui sont ces Français qui iront voir l’humoriste à Barcelone? Julien, 37 ans, dont 3 à Barcelone, explique que voir un spectacle de Dieudonné c’est “un loisir qui s’est transformé en acte politique malgré lui” . Pour ce Nantais expatrié, il est bon de  “rire de sujets interdits”. Julien raconte retrouver en Dieudonné un Desproges ou Coluche moderne, eux aussi ayant vu certains de leurs sketch censurés. Une réincarnation coluchienne que croit aussi voir Rémi, Parisien qui vit à Barcelone depuis 5 ans: “Dieudonné reste un acteur hors pair avec un vrai talent d’écriture, c’est le dernier grand de l’humour français encore vivant”. 

Jennifer, dynamique trentenaire expatriée à Barcelone pour travailler dans l’événementiel, ira voir Dieudonné pour la première fois samedi  : “je vais le voir car son spectacle s’inscrit dans le contexte de la candidature de Manuel Valls à la mairie de Barcelone et je trouve ça marrant”. 

L’ancien Premier ministre lui n’a pas envie de rire. Lors de son interview sur Equinox Radio, il a réagi à la venue de Dieudonné faisant remarquer que l’humoriste le suivait régulièrement allant jusqu’à se présenter aux législatives d’Evry, circonscription de l’ancien ministre de l’Intérieur. “En réalisant d’ailleurs un piètre score” tacle Valls. “C’est un triste personnage, c’est un délinquant” avait alors conclu le candidat à la mairie de Barcelone.

Un “humoriste comme les autres”

Mais pour Jennifer, Dieudonné est un comique comme les autres. “J’aime aussi Blanche Gardin, les accusations d’antisémitisme ce n’est que du marketing” balaie d’un revers de main cette Bordelaise.

Les innombrables dérapages antisémites de Dieudonné et ses flirts avec l’extrême-droite et le lepénisme ne semblent pas effrayer ses supporters. Au contraire. Pour Rémi, le discours de l’humoriste est “totalement l’inverse du racisme et de l’antisémitisme puisqu’il s’en prend justement à toutes les formes de religions et de communautarismes”. Julien poursuit : Dieudo critique les Africains, les Antillais, les Arabes…et les Juifs, tous les sujets me font rire quand ils sont bien traités” .

Si tous défendent leur humoriste, il est plus dur de le reconnaître en public. “Je ne le crie pas sur tous les toits et évite de le raconter au travail ou à des amis d’amis que je ne connais pas trop” confesse Jennifer. “J’ose le dire à ma famille et à mes proches” confie tout de même la jeune femme en riant.

Julien, refuse d’évoquer le thème dans son entreprise où il évolue en qualité de manager commercial. Selon ce cadre supérieur, ce n’est pas à cause des gags douteux de Dieudonné, “mais à cause des médias qui donnent une image d’antisémite au comique sans que les gens aient vu les spectacles”. Les médias ne semblent pourtant pas les seuls à trouver à Dieudonné un caractère délictueux. La justice a lourdement condamné à une dizaine de reprises le comédien pour apologie d’actes de terrorisme, provocation et injure à la haine raciale.