Search for content, post, videos

Pourquoi l’essence est-elle moins chère en Espagne ?

Avec une différence d’environ 24 centimes au litre d’essence, le prix du carburant espagnol attire les automobilistes Français de l’autre côté de la frontière pour faire leur plein. Cette différence s’explique par la taxation qui varie d’un pays à un autre.

Alors qu’à Barcelone les 585 000 propriétaires de voiture pensent que le prix du carburant est trop élevé, il reste toujours inférieur au prix français. Certains habitants de l’Hexagone traversent la frontière pour faire le plein. Aujourd’hui en France, un litre d’essence coûte 1,55€ en moyenne et un litre de diesel revient à 1,46€. Tandis qu’en Espagne, il faut compter 1,31€ pour un litre d’essence et 1,23€ pour un litre de gazole, toujours en moyenne.

Cette différence notoire s’explique par la taxation des carburants. Les prix à la pompe de l’essence et du gazole prennent en compte le coût du pétrole brut, les coûts de production et de distribution et les taxes qui, pour la majeure partie des pays européens, représentent bien plus de la moitié du prix payé par les automobilistes.

Des taxes plus faibles en Espagne

En Espagne, les taxes constituent 56 % du prix de l’essence et 52 % du prix du diesel, dont 21 % sont de l’ordre de l’IVA, l’équivalent de la TVA française. Ce taux d’imposition indirect est le même pour tous les produits mis à la vente en Espagne, hors exception. Ainsi, il n’évolue pas, même dans le cas d’une hausse du coût du pétrole brut.

Le reste des contributions à l’État correspondent à l’impôt sur les hydrocarbures. Il comprend un impôt d’État général qui est de 40,07 centimes par litre d’essence et de 30,7 centimes pour un litre de diesel. Ainsi qu’un impôt d’État spécial qui depuis janvier 2019, s’élève à 4,8 centimes par litre peu importe le carburant. Il a été augmenté dans certaines communautés autonomes, pour que l’ensemble du territoire espagnol soit soumis à la même imposition.

 

Malgré cette récente augmentation, l’Espagne reste un pays dont le carburant est parmi les moins chers de l’Union européenne. Même si les prix polonais ou roumains sont plus intéressants, avec un litre d’essence à 1,16€ dans les deux pays, les automobilistes français apprécient faire le plein chez leurs voisins hispanophones.

Près de 62% de taxes en France

En France, les taxes sont plus élevées. Elles montent à 61,4 % pour l’essence et à 58,6 % pour le prix du gazole. Cette différence ne s’explique pas par la TVA de 20 % qui est plus faible qu’en Espagne. Elle est plutôt à chercher du côté de la Taxe Intérieure sur la Consommation des Énergies, ou TICPE. Chaque année, la loi de finance, fixe le montant de la TICPE. Cette taxe est en majorité transférée aux collectivités territoriales, elle sert également à financer la transition énergétique, le développement des infrastructures de transport ainsi qu’à augmenter le budget de l’État puisque c’est la 4e ressource de l’État. Elle s’élève à 0,69 centimes par litre d’essence et à 0,59 centimes par litre de gazol.

 

Cette taxe diffère selon les régions françaises. C’est la volonté du gouvernement français de l’augmenter qui a provoqué la colère de ceux qui ont, par la suite, monté le mouvement des gilets jaunes.