Search for content, post, videos

Grève du métro de Barcelone: importantes perturbations attendues

Les travailleurs du métro barcelonais convoquent une nouvelle grève ce vendredi 10 mai. Les Transports Métropolitains de Barcelone annoncent déjà que les services minimaux seront insuffisants pour absorber le flux habituel des voyageurs. 

Les syndicats du métro convoque, à nouveau, une série d’arrêt de travail les 10, 20 et 24 mai. Plus alarmiste que d’habitude, la TMB, qui gère les transports en commun dans l’agglomération, annonce cette fois-ci ne plus pouvoir «garantir le droit à la mobilité des citoyens».

Les grévistes, eux, remettent en cause la gestion de la crise de l’amiante par la TMB. les syndicats avaient dénoncé un «véritable problème de santé du travail» et réclamé une « protection réelle ». Selon eux, les travailleurs sont au contact de ce matériau isolant, interdit depuis 2002 en Espagne pour cause de risque de maladie pulmonaire et de cancer.


Lire aussi : Amiante – Le métro de Barcelone est-il dangereux?


De son côté, la TMB assure gérer « la crise de l’amiante de manière active, transparente et responsable » et « regrette les gênes que les citoyens vont subir ».

De 6 à 20 minutes d’attente en journée

Vendredi, le personnel de la TMB fera grève de 6h à 10h, de 16h à 20h et de 21h35 à 23h35. Le ministère du Travail, des Affaires sociales et de la Famille a ordonné que des services minimum de 40% soient maintenus durant les heures de pointe, soit de 6h30 à 9h30 et de 16 à 20 heures, et de 20% dans les autres cas. Une attente entre 6 et 11 minutes est prévue durant ces plages horaires, elle pourra atteindre 20 minutes le reste de la journée, et jusqu’à 1 heure en toute fin de journée.

La TMB prévient que l’ « offre de trains sera insuffisante pour absorber la demande normale » et recommande « de chercher des moyens de transports alternatifs ».