Search for content, post, videos
maire de barcelone

[TRIBUNE] Ernest Maragall : le maire dont Barcelone a besoin

A l’occasion des élections municipales, Equinox publie des tribunes libres de français de Barcelone.

Tribune libre de Patrick Vedel

La longue expérience politique d’Ernest Maragall est un actif précieux pour la capitale de la Catalogne : conseiller municipal, délégué aux Finances et à la Fonction Publique, président du Conseil du District de Sant Andreu, délégué à la Présidence et aux Finances, Secrétaire de Gouvernement de la Generalitat, Conseiller à l’Éducation de la Generalitat, député au Parlement de Catalogne, eurodéputé, Conseiller à l’Action Extérieure, aux Relations Institutionnelles et à la Transparence de la Generalitat.

C’est quelqu’un qui maîtrise parfaitement ses dossiers et saura comment gouverner Barcelone, qu’il connaît dans ses moindres recoins.

Ensuite, Ernest Maragall est un homme de convictions fermes et constantes : socialiste, parce qu’il croît en un modèle qui priorise les intérêts des classes populaires et travailleuses, la majorité de la population de Barcelone ; républicain, parce ce qu’il est profondément convaincu que la politique est l’affaire de toutes et tous et défend l’implication active de toute la population dans dans la prise de décisions ; indépendantiste, parce qu’il entend que l’expression maximale de ce qu’est la Catalogne ne peut se traduire que par une république libre et souveraine. C’est au nom de ces convictions qu’il quitte le Parti des Socialistes de Catalogne le 11 octobre 2012 aux côtés d’autres militants, dénonçant le virage centriste et monarchique, l’abandon de la défense du droit à l’autodétermination et la soumission au décisions du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol menées progressivement par la formation qu’il contribua à fonder le 16 juillet 1978. Il entreprend, alors, l’organisation et la mise en lumière du secteur souverainiste et non négligeable du socialisme catalan. Un projet qui le porte à se rapprocher d’Esquerra Republicana de Catalunya, qu’il rejoint officiellement comme militant le 1er mai 2018.

Enfin, Ernest Maragall revendique avec fierté et en permanence la devise universelle : Liberté, Égalité, Fraternité. Francophone et francophile, il aura a cœur d’impliquer la communauté française dans cette nouvelle étape que Barcelone qui commencera au soir du dimanche 26 mai.

Voici un résumé des nombreuses raisons de mon soutien à Ernest Maragall : un homme expérimenté, convaincu, enthousiaste et impatient de servir Barcelone. Le dimanche 26 mai, Françaises et Français de Barcelone, votre participation et votre soutien seront d’une grande importance : nous comptons sur vous. Faites confiance à Ernest Maragall. Faites confiance à Esquerra Republicana de Catalunya.