76% des électeurs d’Ada Colau opposés à une alliance avec Manuel Valls

mairie de barcelone

Une enquête montre un clair refus des barcelonais pour que Manuel Valls facilite un second mandat Ada Colau.

Dimanche 26 mai l’indépendantiste Ernest Maragall a gagné l’élection municipale de Barcelone avec seulement 5.000 voix d’avance sur la maire sortante Ada Colau. Quasiment à égalité, Colau et Maragall auront 10 conseillers municipaux chacun dans le consistoire qui se formera le 15 juin prochain.

Un résultat serré qui a permis à Manuel Valls ( battu avec 13% des voix et 6 conseillers) de proposer d’investir pour un second mandat Ada Colau afin de faire barrage à l’indépendantisme avec l’aide des 8 élus socialistes. Officiellement Manuel Valls ne demande rien en échange de son soutien qui n’a pour but que de placer un cordon sanitaire autour du candidat indépendantiste.

Ada Colau tergiverse avant de donner une réponse claire. Une enquête diffusée ce soir par le pure-player El Nacional pourrait pousser la maire sortante à refuser avec véhémence les voix de Valls : 76% de ses électeurs refusent un pacte avec Manuel Valls.

Concernant l’ensemble des Barcelonais, 54% souhaitent qu’Ada Colau forme une majorité avec Ernest Maragall comme le demande le candidat indépendantiste, à l’inverse 35.3% des habitants de la ville veulent un accord Colau avec les socialistes, soutenu par le vote des conseillers de Manuel Valls.

En ce qui concerne les quartiers de Barcelone, l’option Maragall-Colau est clairement en tête à Gràcia (73,2%), Nou Barris (65,8%), Sants-Montjuïc (57,4%), Horta-Guinardó (55%) , les Corts (53,7%) et l’Eixample (53,5%).

L’accord Colau-Collboni-Valls obtient le soutien des électeurs de Sant Martí (47,8%), de Sant Andreu (47,6) et des Corts (46,3%).

Au niveau des votants, logiquement, les électeurs Ernest Maragall sont 96,3% à vouloir  un pacte Maragall/Colau. 97,0% des votants de Manuel Valls en revanche sont favorables à ce que l’ancien Premier ministre vote pour Colau.

L’étude est basée sur 800 interviews téléphoniques réalisées les 31 mai et 3 et 4 juin.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales