Search for content, post, videos

Colau caricaturée en Française pour protester contre l’accord avec Valls

colau affiche valls

Alors que contre toute attente, Ada Colau pourrait rempiler pour un second mandat à la tête de Barcelone grâce à l’appui de Manuel Valls, d’insolites affiches sont apparues ce matin au centre de quariter où doit se réunir son parti. 

Près de deux semaines après les élections municipales où l’indépendantiste de gauche Ernest Maragall est arrivé en tête avec à peine 5000 voix d’avance, une majorité alternative semble se dessiner grâce au soutien des socialistes et, plus inattendu, de Manuel Valls. Si l’ex-Premier ministre français a assuré ne rien demander en échange, son appui met mal à l’aise certains électeurs de gauche radicale comme la plupart des indépendantistes pour qui la victoire de Maragall était actée.

Hier soir, la direction de Barcelona en Comú, le parti d’Ada Colau, a déclaré être favorable à ce que la mairesse se présente à l’investiture pour un second mandat, en acceptant donc les voix des conseillers municipaux de Manuel Valls et des socialistes. Aujourd’hui, le parti doit se réunir à la maison de quartier de la Sedeta, près de la Sagrada Familia, et l’information n’a pas échappé à un groupe de protestataires qui a collé des affiches au petit matin grimant Ada Colau en typique Française, avec un béret, des croissants et des Tours Eiffel en guise de boucles d’oreilles. Notons également la bouche sur-maquillée, probable référence à la réputation historiquement sulfureuse des Françaises dans la capitale catalane.

ada colau affiche

Sur l’affiche, un slogan : “Ils passeront ou ils ne passeront pas, Madame Colau?” ou “no pasarán” dans le texte, référence au slogan anti-fasciste. Et plusieurs citations de Manuel Valls durant la campagne électorale, comme “Colau a maintenu la misère et la pauvreté dans le centre de Barcelone” ou encore “Barcelone a besoin d’élites pour lutter contre la vision provinciale de Colau”.

Centre Civic la Sedeta - Madame Colau

Les militants de Barcelona En Comú débattront et décideront aujourd’hui, à la Sedeta, des différentes options s’offrant à Ada Colau : rester maire de Barcelone grâce au soutien des socialistes et de Manuel Valls, ou gouverner en duo avec Ernest Maragall. L’investiture du prochain maire de Barcelone se tiendra dans tous les cas le samedi 15 juin prochain.