Les clés pour réussir son déménagement à Barcelone

par Leslie Singla
déménagement

Si le déménagement est synonyme de changement et de renouveau, il demande une grande organisation. Voici quelques pistes et conseils pour s’y retrouver.

Gérer le préavis

Pour organiser un déménagement, il faut commencer par connaître le délai de préavis dans son logement actuel, qui est précisé dans le contrat de location. Le locataire doit donc respecter les conditions. De nombreux contrats présentent un préavis d’un mois, après six mois ou un an de vie dans l’appartement.

Choisir sa formule de déménagement

Pour les Barcelonais ayant du budget, des entreprises spécialistes du déménagement proposent différentes options. De l’emballage des affaires à fournir les cartons, en passant par la démontage et montage des meubles ou le transport, rien ne manque. Le mieux reste de demander directement un devis pour connaître les tarifs et opter pour la meilleure formule.

Organiser le transport

Les entreprises spécialistes en déménagement peuvent aussi proposer uniquement le transport des meubles, cartons et affaires à déménager. Sur Wallapop, des professionnels et particuliers publient des annonces proposant leurs services. Camionnette, nombre de personnes, porte-à-porte, prix, aucune condition n’est oubliée. Ainsi, chaque Barcelonais peut trouver en fonction de ses besoins et budgets. Il suffit de chercher mudanza Barcelona et le tour est joué. Selon son adresse, il est conseillé de regarder en amont où un véhicule peut stationner le jour J.

Prendre un jour de congé

Un déménagement correspond à un motif pour obtenir un jour de congé de la part de son entreprise. Selon l’article 37 du Statut des Travailleurs un salarié a le droit à une journée de libre pour son changement de domicile (traslado del domicilio habitual). Il est préférable de prévenir à l’avance son employeur. Ce dernier peut demander un justificatif, même si c’est plutôt rare. Le document peut correspondre au bail ou au nouveau padrón.

Surveiller les contrats d’eau, électricité, gaz

Contactée par Equinox, Amandine Gimet Balletbó, spécialiste en gestion locative chez Rentuos à Barcelone, explique qu’il faut surveiller le changement de nom des différents contrats: gaz, électricité et eau, en effet, c’est aux nouveaux locataires ou à l’agence d’effectuer les démarches de changement de nom. Avec la nouvelle loi de protection des données, c’est au prochain titulaire de s’en charger.

Après la sortie du logement, certaines factures seront encore émises car leur date d’émission est bien entendu différente de la date de sortie des locataires. Il faut donc bien les garder pour être remboursé au prorata des jours de présence auprès du propriétaire ou de l’agence.

Il ne faut surtout pas clôturer les contrats avec les compagnies (darse de baja), les frais pour réactiver ces mêmes contrats (darse de alta) ont un coût élevé, qui sera prélevé sur le dépôt de garantie (fianza) dans la majorité des cas. Attention également à bien effectuer les relevés de chaque compteur le jour du départ.

Selon la professionnelle, il est impératif de retenir qu’en cas de déménagement: il faut s’assurer que le changement de nom soit correctement effectué derrière. Nombreuses sont les personnes ayant cumulé des dettes associées à leur nom pour faute de non changement de titulaire.

Patienter pour sa caution

Après la sortie d’un logement, un propriétaire dispose d’un délai de deux mois pour rendre la caution. En effet, de par la loi, le dépôt de garantie est transféré à l’Incasol, entité rattachée à l’État, lors de l’entrée dans les lieux, qui met entre trois semaines et un mois à le restituer.

Il faut donc s’armer de patience et ne pas compter sur cet argent dans son budget déménagement. De plus, lors de la remise des clés, il n’y a pas d’obligation d’information concernant le montant qui sera rendu.


Lire aussi l’article: Logement – Comment récupérer sa caution en Espagne?


 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales