Search for content, post, videos

[VIDÉO] : Ada Colau et Manuel Valls au milieu d’une foule hostile

“Dehors Colau”, “Dehors les fascistes de la mairie”, “Colau la Fraudeuse”, “Colau traitresse”. Pendant toute la durée de la session d’investiture un millier de manifestants, majoritairement des indépendantistes, se sont massés devant la mairie pour conspuer Ada Colau. 

L’ancienne activiste de gauche radicale qui a perdu les élections mais a pu rester au pouvoir grâce au soutien de la droite décomplexée de Manuel Valls passe mal.

Valls, qui a débloquée l’élection d’Ada Colau, a bien fait remarquer son rôle de faiseur de reine en se levant pour applaudir la maire.

independance de la Catalogne ada colau manuel valls

Manuel Valls a lancé une provocation dans son discours officiel expliquant qu’il n’y avait pas de prisonniers politiques en Espagne. La déclaration de l’ancien ministre français s’est faite en la présence du prisonnier indépendantiste Joaquin Forn qui a pu sortir de prison le temps de la séance d’investiture pour siéger en qualité de conseiller municipal.

Le discours, qui était retransmis sur écran géant sur la place Sant Jaume devant la mairie, a littéralement ulcéré les indépendantistes. Les protestations s’entendaient dans le salon de la mairie, où Ada Colau a prononcé son discours avec un visage blême.

Traditionnellement, le conseil municipal traverse ensuite la place Sant Jaume pour présenter ses salutations au président catalan. Un parcours qu’a effectué Colau au pas de course, sous les huées et évitant les projectiles qui la visaient. Manuel Valls a répondu à la foule avec un poing levé dont lui seul connait la signification.

Pour rajouter de la tension, l’ancien Premier ministre a refusé de serrer la main au président catalan, avec Colau visiblement gênée.

Colau a fait profil bas et reconnu que c’était une “investiture difficile” et qu’elle n’aurait jamais imaginé une telle situation. Le camp indépendantiste estime qu’elle a pactisé avec le Diable favorable à la répression des prisonniers catalans et lui rappellera pendant les 4  ans à venir.