Search for content, post, videos

Incendie en Catalogne: le bilan définitif des dégâts

feu catalogne

La semaine dernière, la Catalogne craignait le pire face à l’incendie du Ribera d’Ebre. Maîtrisé depuis hier soir, l’heure est maintenant au bilan des dégâts.

Mercredi dernier, un incendie s’est déclaré au sud de la Catalogne, dans la zone de Ribera d’Ebre, à 150 kilomètres au sud de Barcelone. Avec sa vitesse de propagation préoccupante, les pompiers affirmaient déjà au lendemain que l’incendie pouvait être l’un des pires vécus par la Catalogne au cours de ces vingt dernières années. Les Agents Ruraux révélaient jeudi que 5000 hectares de végétation avaient été touchés.

Pour gérer la situation, 350 pompiers étaient présents sur place, accompagnés de 230 agents de l’Unité Militaire d’Urgences, mais aussi des unités de Mossos d’Esquadra, d’Agents Ruraux, de la Protection Civile et de la Défense Forestière. Ils se servaient de 80 véhicules, cinq hélicoptères, deux avions et deux hydravions.

Face à la vague de chaleur et les vents annoncés, la Catalogne craignait que l’incendie continue à se propager. C’est finalement dans la nuit de samedi à dimanche que les pompiers de la Generalitat annonçaient que le feu était stabilisé. Dans un communiqué publié dimanche 30 juin à 22h26, ils déclaraient officiellement l’incendie contrôlé.

La Catalogne en alerte incendie

Suite à cet incendie, ce sont 6000 hectares de végétation qui sont partis en fumée. Le ministre de l’Intérieur catalan Miquel Buch affirme que les pompiers ont sauvé 15.000 hectares. Toutefois, l’alerte du Plan Infocat reste maintenue en raison du travail d’extinction en cours et pour le haut risque d’incendie qui persiste en Catalogne. Les professionnels continuent d’humidifier la zone. Alors qu’ils travaillaient pour éteindre le feu, ce sont une trentaine de personnes, dont treize pompiers, qui ont eu besoin d’une assistance médicale.

Hier soir, les cinquante personnes évacuées depuis la semaine dernière ont été autorisées à rentrer chez elles. Quant aux routes, seuls les accès à Gavarres et Cadiretes étaient réouverts, Montserrat, Montsec, Montsant et Ports de Tortosa restaient fermés. En ce lundi, les pompiers vérifient la zone, pour s’assurer que le feu ne se réactive pas.