[VIDÉO] Manifestation indépendantiste en France en faveur de Puigdemont

par Nico Salvado
manifestation independance de la Catalogne





La justice et le Parlement européen empêchent Carles Puigdemont de siéger dans le parlement qui se constitue aujourd’hui à Strasbourg. Indignés par la situation, les indépendantistes catalans ont fait le trajet vers la France afin de manifester. Récit. 

Carles Puigdemont a été élu eurodéputé le 26 mai dernier, il n’a pourtant pas le droit de siéger aujourd’hui lors de la constitution du Parlement européen à Strasbourg. L’ancien président n’est pas allé récupérer son document administratif devant la commission électorale de Madrid. Et pour cause, si Puigdemont met un pied sur le territoire espagnol, il est automatiquement arrêté par la police en raison du mandat d’arrêt émis par la justice depuis la déclaration d’indépendance.

Malgré tout, Carles Puigdemont a essayé de passer par le tribunal européen pour obtenir gain de cause. Sans succès, les juges suivent la décision de la commission électorale espagnole: sans avoir rempli les démarches administratives Puigdemont n’est pas un député européen.

Pourtant hier après-midi l’ancien président était en route pour Strasbourg afin d’être physiquement présent dans l’enceinte parlementaire et s’assoir symboliquement dans l’hémicycle. Selon les informations obtenues par Equinox, Carles Puigdemont était dans un véhicule hier après-midi qui l’emmenait vers la France. Les anciens ministres de la Santé Toni Comin et de la Culture Lluis Puig, en exil belge depuis la déclaration d’indépendance, voyageaient également vers Strasbourg mais séparément pour des raisons de sécurité. Le but était que le groupe puisse entrer dans le parlement et apporter un écho international à la cause indépendantiste. Sur les coups de 18h, le convoi a été informé que le ministère espagnol de l’Intérieur avait envoyé à Strasbourg des agents de police pour capturer Puigdemont et ses anciens ministres afin de les rapatrier en Espagne et les incarcérer.

Devant la double information: l’impossibilité de siéger confirmé par la justice et la présence policière espagnole en France, Puigdemont et ses acolytes ont fait demi-tour et ont rebroussé chemin vers l’Allemagne où ils sont restés à 3 kilomètres de la frontière française.

independance de la Catalogne parlement europèen

Le siège vide de Carles Puigdemont au parlement européen

Les manifestants indépendantistes eux sont bel et bien présents à Strasbourg pour protester. L’indépendantisme a obtenu deux millions de vote le 26 avril dernier et ses élus ne peuvent pas siéger s’offusque l’indépendantisme. Toujours organisés, les militants sont venus de toute la Catalogne en bus ou en avion.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales