Ouverture d’un mirador dans la Tour Glòries à Barcelone

par Leslie Singla
barcelone

Le portail immobilier Idealista révèle que le dernier étage de la Tour Glòries se transformera en un mirador. Cette nouvelle attraction touristique devrait voir le jour dans deux ans.

La Tour Glòries, également connue sous son ancien nom Torre Agbar, symbolise Barcelone. Pour en faire une attraction touristique incontournable, le propriétaire du gratte-ciel, Merlin Properties, a décidé d’ouvrir un mirador au dernier étage. Plusieurs sources auraient confirmé au portail immobilier Idealista un accord entre la société et Mediapro, qui se chargera du contenu audiovisuel projeté tout au long de la visite.

Pour lancer ce mirador, dix millions d’euros seront investis. Le projet se trouve actuellement dans la phase initiale. Le groupe prévoit des rénovations pour offrir aux visiteurs un espace plus agréable. Un artiste catalan participera également à la création du mirador, en se basant sur “l’observation de Barcelone”.

L’Empire State Building barcelonais

Merlin Properties souhaite faire de la Tour Glòries l’équivalent de l’Empire State Building à New-York. Concrètement, les visiteurs entreront par la rue Badajoz et accéderont à un premier espace dans lequel débutera le parcours. Les projections audiovisuelles de Mediapro s’inspireront de l’expérience proposée par le gratte-ciel new-yorkais. Il faudra attendre deux ans pour découvrir ce nouveau mirador. Situé dans le 3e plus haut gratte-ciel de Barcelone, après l’Hôtel Arts et la Tour Mapfre, à 142 mètres de hauteur, il devrait offrir des vues spectaculaires.

Inaugurée en 2005, la Tour Glòries abritait le siège du Grupo Agbar, Société générale des eaux de Barcelone. Durant quelques années, l’édifice de l’architecte français Jean Nouvel a fait l’objet de polémiques. Après l’avoir acquis en 2013, la chaîne hôtelière Hyatt souhaitait y installer un hôtel de luxe. La mairie ne donnant pas le feu vert, le groupe l’a vendu à Merlin Properties en 2017. Aujourd’hui, le gratte-ciel abrite des bureaux, dont plusieurs de Facebook.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales