Ouverture du procès contre le président catalan Quim Torra

par Rédac Equinox Radio Barcelone
independance de la catalogne

Le président catalan est poursuivi pour le délit de désobéissance. 

20 mois d’inéligibilité. C’est ce que risque l’actuel président du gouvernement de Catalogne Quim Torra. Le juge du tribunal supérieur de Catalogne, Carlos Ramos vient de déclarer officiellement ouvert le procès contre le président de la Generalitat, poursuivi pour un délit de désobéissance.

Un nouvel épisode du feuilleton judiciaire catalan qui trouve son scénario dans la lenteur du président à retirer le ruban jaune de la façade du Palau de la Generalitat pendant les campagnes électorales de 2018. Contrairement à la demande de la commission électorale, Quim Torra n’a pas immédiatement enlevé le symbole de la demande de libération des prisonniers catalans de la façade principale du siège du gouvernement.

Le 15 mai dernier, le président catalan a reconnu les faits lors de son audition préliminaire devant le juge  et admet avoir désobéi. La partie civile est représentée par le parti d’extrême-droite Vox, comme c’est le cas dans le procès de la déclaration d’indépendance du gouvernement Puigdemont.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales