Tour du monde en famille: les clés pour l’organiser

par Rédac Equinox Radio Barcelone

Des souvenirs indélébiles chez les plus petits, des liens renforcés pour les parents, se lancer dans un tour du monde en famille peut littéralement changer la vie. A condition de bien s’y préparer. Conseils et bons plans. 

Chaque famille est un univers à l’identité propre. Par exemple, une famille avec un enfant unique est très différente d’un «groupe» de cinq personnes. Il est également très probable que les garçons adolescents n’aiment pas les mêmes choses que leurs petites sœurs. Face à ce défi, il  va falloir élargir les horizons, les options et la stratégie. Idéalement, parlez tous ensemble du tour du monde en famille en amont.

Pour trouver les destinations, écoutez tous les membres de la famille,  évaluez leurs réponses et demandez aux plus petits ce qu’ils souhaitent faire. Les adolescents quant à eux apprécient d’être vraiment impliqués. Soyez réceptif à leurs idées, ce qui les motivera et vous évitera de «traîner» un adolescent apathique dans des destinations et divertissements choisis unilatéralement par les parents.

Le choix des destinations

Lors du processus de planification des destinations, un vote spontané peut être organisé. Les endroits les plus visitées par les familles tourdumondistes sont les plus éloignées de l’Europe : l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-Est, la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Ces pays ne requièrent pas de visa pour les Européens.

À peine plus de la moitié des familles tourdumondistes visitent l’Amérique du Nord. Les Etats-Unis et le Canada coûtent cher et sont moins dépaysants que des pays sur d’autres continents. La raison budgétaire est également un frein pour le passage en Afrique. Contrairement aux idées reçues, l’étape africaine coûte assez cher avec un alourdissement du coût des billets d’avion et un important détour. Enfin, l’Europe est assez peu visitée lors d’un tour du monde. Les familles recherchent l’exotisme et pensent qu’il sera encore temps de visiter leur propre continent après leur tour du monde lors de vacances plus ordinaires.

L’organisation pratique

Une fois les lieux choisis, il va falloir passer aux questions pratiques. Combien de temps va durer le séjour? Que fait-on de la maison ou de l’appartement si le voyage dure des mois? Les propriétaires choisissent souvent de mettre leur bien en location, tandis que les locataires quittent leur résidence. Cette solution permet de compenser le coût du tour du monde, soit en ne payant plus de loyer, soit en recevant un apport mensuel de la location de son bien. Dans les deux cas, il est indispensable de vider les lieux et de garder ses affaires les plus personnelles dans un box de stockage.

Il faut également penser à tous les aspects du budget. Combien de jours allez-vous manger dans un restaurant chic et combien de fois dans un fast-food? Quel budget pour les hôtels ou autres hébergements ? Quelle indépendance auront les enfants? Certaines familles font le tour du monde avec d’autres parents ayant des enfants du même âge. Dans ce cas, les enfants sentent qu’ils échappent au regard constant des parents tout en partageant leurs expériences avec leurs amis.

Enfin, il faut penser également au timing. Un tour du monde ce n’est pas comme un voyage ordinaire. On peut avoir du mal à voir juste dans la planifications des longues files d’attente ou un repas plus long que prévu. Les événements seront nombreux, variés, complexe. Il faut donc faire preuve de calme et de patience, et prévoir parfois des périodes plus longues dans des endroits tranquilles pour que chacun puisse souffler un peu.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales