9 indépendantistes catalans arrêtés avec du matériel explosif

par Leslie Singla
opération police barcelone

Neuf indépendantistes catalans ont été arrêtés ce matin près de Barcelone dans le cadre d’une enquête pour délit de terrorisme. La Guardia Civil indique avoir trouvé des précurseurs d’explosifs.

En ce lundi matin, la Guardia Civil a arrêté neuf personnes dans la province de Barcelone, dans le cadre d’une opération coordonnée avec l’Audience nationale contre des indépendantistes catalans radicaux. Selon les autorités, ces derniers préparaient des actions violentes pour le second anniversaire du référendum du 1er octobre 2017 et la sentence du procès des dirigeants indépendantistes prévue cet automne. Ils auraient notamment acheté le matériel pour fabriquer des explosifs et essayé des bombes artisanales dans une maison éloignée.

Enquête pour délit de terrorisme

Des sources juridiques ont confirmé à nos confrères d’Europa Press que les personnes arrêtées sont liées aux CDR, les Comités de Défense de la République catalane. Dirigée par le juge d’instruction numéro 6 de l’Audience nationale, l’enquête a commencé il y a plus d’un an pour délit de terrorisme. Le juge a ordonné des perquisitions dans plusieurs communes catalanes. Dix ont été effectuées ce matin entre 5h et 9h, notamment à Sabadell et Santa Perpètua de Mogoda. Elles avaient pour objectif de trouver les preuves des interventions violentes en cours de préparation.

Les personnes arrêtées seront entendues à l’Audience nationale dans les prochains jours. Les enquêteurs estiment avoir avorté le début d’un éventuel groupe terroriste préparant des actions d’une certaine gravité. Ils n’ont pas écarté la possibilité de nouvelles arrestations dans les prochaines heures ou jours qui suivent.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales