Service civique à Barcelone: mode d’emploi

par Auriane Duroch

En tant que citoyen français, il est possible de réaliser un service civique à l’étranger. Barcelone est une destination privilégiée par un grand nombre de jeunes. Equinox livre ce qu’il faut savoir pour y faire un service civique.

Ouvert aux personnes de nationalité française, de 16 à 25 ans et sans condition de diplôme, le service civique séduit de plus en plus de jeunes qui souhaitent s’engager dans un projet, pour aider un organisme à but non lucratif. Il est également possible de vivre cette expérience à l’étranger. Tout comme son homologue national, le service civique international recouvre des domaines très variés: solidarité, sport, éducation, culture, environnement ou encore la santé. En plus d’acquérir une expérience professionnelle, le volontaire pourra bénéficier de nouvelles compétences culturelles et linguistiques.

Il est possible de commencer une mission à n’importe quel moment de l’année, même si les offres sont plus nombreuses en septembre et janvier. La durée doit être comprise entre six et douze mois et réalisée en continu. L’engagement hebdomadaire est entre 24h et 48h, réparties sur six jours maximum. Pour les mineurs, il est limité à 35h par semaine sur cinq jours.

Comment trouver une mission de service civique à Barcelone ?

Il existe plusieurs façons. Le site du gouvernement dédié à cet engagement propose un moteur de recherche permettant d’avoir accès aux missions disponibles et de postuler directement en ligne. Grâce aux filtres, il est possible de sélectionner le pays et le domaine souhaité.

Autre solution: envoyer une candidature spontanée à un organisme à but non lucratif. Cependant à l’étranger, le service civique est possible seulement auprès d’associations françaises agissant à l’étranger ou d’une collectivité territoriale française dans le cadre d’un projet de coopération décentralisé. Il faut parfois s’armer de patience pour trouver une mission car les offres s’avèrent moins nombreuses qu’en France.

A lire aussi : Comment trouver un emploi à Barcelone ? 

Quelle rémunération pour un service civique à Barcelone  ?

L’indemnité brute est la même que pour les missions réalisées sur le territoire français. A l’étranger, les volontaires ne sont pas soumis à l’ensemble des charges sociales qui s’appliquent en France. Ils perçoivent donc une indemnité mensuelle nette de 522,87€.

Le transport et l’hébergement à l’étranger ne sont pas pris en charge par l’Agence du Service Civique. Mais il n’est pas rare que les organismes d’accueil proposent des solutions de logement pour le volontaire. Ils peuvent aussi demander des cofinancements, notamment auprès des collectivités. La personne engagée peut solliciter des bourses.

Le volontaire en service civique possède un statut particulier: il n’est ni salairié ni bénévole. Il doit intervenir en complément des employés de l’organisme d’accueil et non les remplacer.

Infos pratiques

Quelques pistes de structures d’accueil à Barcelone: 

– L’AFEV (l’Association de la fondation étudiante pour la ville) est une association française qui a pour but de créer un lien entre des volontaires en service civique et les jeunes en difficulté scolaire ou sociale. L’association a une délégation à Barcelone, EnTàndem, qui recrute des services civiques. Site officiel ici.

– L’Institut français de Barcelone promeut la langue et la culture française à Barcelone. Site officiel ici.

– L’Union des Français de l’Étranger est une association qui participe à la création d’un réseau d’entraide et de solidarité entre les Français installés à Barcelone. Site officiel ici.

– Creu Roja, l’équivalent de la Croix-Rouge française. Site officiel ici.

Le site pour connaître les bourses de mobilité à l’étranger ici.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales