Le jour où le roi d’Espagne a fui Barcelone

par Nico Salvado

La guerre de Succession espagnole s’est traduite par un événement concernant le roi d’Espagne, qui a dû précipitamment quitter Barcelone. Histoire. 

Le 1er novembre 1700, le roi d’Espagne Charles II meurt sans descendance en raison d’un problème de stérilité. Les deux principales dynasties régnantes d’Europe, celle de France avec les Bourbons et la rivale d’Autriche avec les Habsbourg, toutes deux apparentées au roi, revendiquent le trône espagnol. Le testament de Charles II est censé donner la couronne au Français duc d’Anjou. Louis XIV, depuis Versailles, officialise donc son petit-fils de 17 ans, Philippe V, comme nouveau souverain espagnol. Se sentant menacée par cette alliance dynastique de la France et de l’Espagne, l’Europe réagit mal. Le conflit est inévitable. Le 15 mai 1702, l’Angleterre, les Provinces-Unies (les Pays-Bas) et l’Autriche déclarent la guerre à la France et au souverain d’Espagne. Le Saint-Empire entre dans le conflit militaire en septembre 1702. La guerre frappe les territoires des Pays-Bas, de l’Italie, de la Bavière, de la Hongrie et de la Catalogne.

Le royaume d’Aragon, qui englobait la Catalogne, maintient une hostilité avec le royaume de Castille. Quasiment naturellement, la couronne d’Aragon prit position contre le roi Felipe V et donc pour la dynastie des Habsbourg. Ce qui provoqua l’occupation militaire de la Catalogne par les troupes espagnoles. Pour récupérer cette partie du territoire, l’alliance internationale autrichienne envoie en 1706 un contingent de 8 000 soldats pour affronter les troupes castillanes. Le journal officiel de la Catalogne Dietari de la Generalitatqui couchait par écrit les événements quotidiens raconte le 12 mai 1706.

Récit d’une journée

Le secrétaire de la Generalitat écrit que l’armée bourbonienne, qui assiégeait Barcelone depuis le 3 avril, lève ses différents camps et abandonne Barcelone dans une retraite précipitée et chaotique. Les troupes espagnoles perdent au passage une quantité colossale d’armements et d’épiceries. Mais surtout, si l’on en croit le Dietari de la Generalitat, le commandant en chef des troupes le roi Philippe V en personne a pris la fuite quelques jours plus tard.

Le 25 mai, il franchira la frontière franco-catalane. La fuite de Felipe V a causé une grande perplexité dans toutes les chancelleries de l’Europe, mais surtout celle de Versailles, gouvernée par son grand-père Louis XIV.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales