Le Parlement européen verse 70.000 euros à Carles Puigdemont

par Rédac Equinox Radio Barcelone
députè europèen

Le Parlement européen verse 70.000 euros à titre de retards de salaires à Carles Puigdemont et à son ancien ministre de la Santé Toni Comin. 

Après le feu vert du tribunal de l’Europe, Carles Puigdemont est officiellement député européen. Le tribunal de Bruxelles a contredit celui de Madrid. Ce dernier s’opposait à ce que l’ancien président puisse occuper son siège de parlementaire alors qu’il est poursuivi par la justice espagnole. Selon la décision de la cour bruxelloise, Puigdemont aurait dû prendre possession de son mandat de député depuis le mois de juin dernier, date de constitution du parlement. Rétroactivement, il touchera huit mois de salaires et d’enveloppes de frais, un petit pactole s’élevant à 70.000 euros.

Désormais Carles Puigdemont recevra tous les mois, comme tous les parlementaires européens, un solde de 6 824,25 euros, plus 4 513 euros de dépenses pour le téléphone, les activités de représentation, l’achat d’équipement et autres activités. L’ancien ministre de la Santé Toni Comin, qui a suivi Puigdemont dans son exil bruxellois, reçoit le même traitement puisqu’il est également élu parlementaire européen.

En revanche l’ancien vice-président Oriol Junqueras, incarcéré depuis 2017 également élu et reconnu par la justice européenne, ne pourra ni siéger au Parlement européen ni percevoir son salaire. Malgré le feu vert du tribunal européen, la Haute Cour espagnole a considéré aujourd’hui qu’il est frappé d’inéligibilité suite à sa condamnation à treize ans de prison pour sédition le 14 octobre dernier.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales