La gauche caviar de Barcelone s’expose au Palau Robert

par Nico Salvado

Le Palau Robert consacre une exposition à un lieu nocturne mythique de Barcelone: le Bocaccio. Repère de la « gauche divine catalane » dans les années 60 et 70. 

Les années fric en France ont donné naissance à la gauche caviar aujourd’hui remplacée par les bobos. Dans les années 80, le concept de gauche bourgeoise totalement déconnectée des classes populaires englobe des personnalités socialistes telles que Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius, Jack Lang ou François Mitterrand lui-même. Barcelone, toujours le regard tourné vers Paris, a connu son pendant avec la gauche divine. À la fin du franquisme, intellectuels, journalistes et influents progressistes s’agglutinent dans une discothèque de la carrer Muntaner: le Bocaccio. Avec sa décoration moderniste et sa couleur grenat emblématique, la bourgeoisie mondaine y trouvait une liberté nocturne qui n’existait pas encore dans les rues barcelonaises.

Bocaccio BarceloneInauguré le 13 février 1967 au sous-sol du 505 de la carrer Muntaner, le Bocaccio est devenu dès le premier jour le point de rencontre de ce groupe qui allait prendre le nom de « gauche divine » en français dans le texte. Lors des premiers temps, architectes, écrivains, musiciens, photographes, journalistes, designers, artistes, poètes et cinéastes ont pour habitude de se rencontrer au beau milieu de la nuit. Pour disserter, débattre et commenter l’actualité, unie par une passion dévorante contre le dictateur Francisco Franco.

Bocaccio Palau Roberts expo Barcelone

Peu à peu, musique, alcool et fête ont converti le forum de discussion en une discothèque jusqu’en 1981. Cosmopolite, la boîte avait un faux air des Bains Douches parisiens avec des noms internationaux: Dalí, Roger Moore ou Michael Douglas se mélangeant allègrement à la bourgeoisie locale.

Xavier Miserachs, illustre photographe catalan, était le DJ officiel du temple nocturne avec de la musique importée de Londres. Au Bocaccio, les femmes jouissaient d’une liberté inimaginable dans la rue tenue par le pouvoir franquiste. Et pas seulement pour les minijupes, mais pour la possibilité de profiter de leur sexualité, danser seule et s’affranchir des hommes.

Bocaccio expo Palau Robert Barcelone
Les clubbers suivirent les derniers jours de la vie de Franco avec deux écrans installés dans la boîte. Les lurons trinquaient au champagne à chaque annonce du journaliste à la télévision annonçant une dégradation de l’état de santé du « Caudillo ». Cette frivolité choquait les milieux musclés de l’anti-franquisme, notamment chez les camarades du parti communiste clandestin. Pour leur défense, les habitués du Bocaccio n’ont jamais revendiqué être des militants politiques actifs. 

L’exposition officielle 

A partir de cette semaine, le Palau Robert consacre une exposition sur ce lieu mythique de la vie nocturne barcelonaise. Pour l’occasion, il a été décoré aux couleurs grenat de la boîte. Un parcours de photos et d’objets retrace cette singulière époque. 

Exposition Palau Robert Barcelone – Infos pratiques

Plus d’infos sur le site officiel ici.

Dates: Du 16 janvier au 12 avril 2020

Horaires: Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h – Dimanche et jours fériés de 9h à 14h30

Prix: Gratuit

Adresse: Palau Robert, Passeig de Gràcia, 107, 08008 Barcelona

Transport: Arrêt de métro Diagonal (lignes 3 et 5)

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales