Manuel Valls propose que Barcelone devienne la co-capitale de l’Espagne

par Rédac Equinox Radio Barcelone
indépendance de la Catalogne

Manuel Valls demande à ce que Madrid partage la capitale de l’Espagne avec Barcelone. 

Manuel Valls plaide pour ouvrir une « nouvelle étape » dans la relation qu’entretient Barcelone avec l’Espagne. L’ancien Premier ministre français veut que Barcelone et l’État central renforcent leurs liens avec « des principes de loyauté, de confiance et de responsabilité institutionnelles (…) en partant du principe que ce qui est bon pour Barcelone est bon pour l’Espagne et pour la Catalogne ».  Pour donner vie à cette formule, Barcelona Pel Canvi (« Barcelone pour le changement », le parti de Manuel Valls) a enregistré un texte au sein du conseil municipal. Celui-ci propose que Barcelone devienne la capitale de l’Espagne au coté de Madrid. La proposition a reçu le soutien de la formation de la maire Ada Colau, mais aussi des socialistes, des droites Ciudadanos et Partido Popular. Les indépendantistes de gauche se sont abstenus, sauf les 5 élus de Carles Puigdemont qui ont voté contre. Un rare plébiscite pour une proposition de Manuel Valls, mais une motion qui restera purement symbolique.

L’ex-Premier ministe a reçu les critiques du conseil régional de Madrid. Sa présidente Isabel Díaz Ayuso a ironiquement demandé sur Twitter si Manuel Valls aurait également proposé de diviser la capitale de la France entre Paris et Marseille.

Barcelone, capitale de l’Espagne

Dans l’histoire du pays, Barcelone a pourtant déjà brièvement occupée la place de capitale de l’Espagne. Avant 1936, l’Espagne évoluait sous le régime de la Seconde République dirigée par un gouvernement très à gauche. L’extrême droite, emmenée par une partie de l’armée, commet alors un coup d’État sous la direction du général Francisco Franco visant à renverser le régime républicain. L’Espagne se retrouve enlisée dans une violente guerre civile. Soutenue par l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, l’armée du général Franco a chassé les Républicains d’une large partie du territoire espagnol. Les hommes de Franco concentrent leurs efforts de guerre autour de Madrid, une partie de l’Andalousie et la Catalogne. Le gouvernement de la République est transféré à Barcelone, qui devient de fait en novembre 1937 la capitale de l’Espagne non occupée par Franco.

Après la guerre, en 1939, Franco rétablira la capitale à Madrid.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales