Des milliers de volontaires pour nettoyer les plages de Barcelone

par Aurélie Chamerois

Depuis vendredi, de très nombreux Barcelonais ont répondu présents pour nettoyer le rivage recouvert de détritus après le passage de la tempête Gloria. 

« Des cotons-tiges, des serviettes hygiénique, des pailles, des bâtons de sucettes… ». Alex, la trentaine, énumère la liste des déchets qu’elle a pu ramasser sur la plage de la Nova Icaria en seulement quelques heures. Cela fait déjà trois jours que les volontaires ratissent les presque cinq kilomètres de plages barcelonaises, mais la tâche est encore immense. « La mer nous rend ce qui n’est pas à elle » poursuit la jeune surfeuse, venue avec son compagnon. Derrière eux, la vie semble avoir repris son cours. Locaux et touristes jouent au beach volley et pique-niquent sur le sable. « C’est très bien de profiter de la plage, mais c’est bien aussi de prendre quelques heures pour en prendre soin, s’agace Alex, il suffit de venir avec ses gants, ses sacs poubelles, et de participer à son échelle ».

De l’autre côté du port olympique, sur la plage de la Barceloneta, Lauren, une Française de 29 ans, passe elle aussi son dimanche après-midi à ramasser les déchets rendus par la mer. « J’ai rejoint un groupe que j’ai vu sur le site meetup et qui invitait à venir nettoyer la plage, explique cette jeune expatriée qui ne parle pas encore très bien espagnol, ça fait quelques années que j’essaie de faire mon maximum pour la planète, et cela en fait partie ».

Une prise de conscience encourageante

Jeunes, moins jeunes, familles, les Barcelonais se sont mobilisés spontanément tout au long du week-end, encouragés par de nombreuses associations mais aussi par les commerçants du front de mer. Tandis que le restaurant el Gallito distribuait vendredi des paëllas gratuites aux volontaires, l’établissement Pokemaoli distribuait samedi sacs poubelles et gants, puis offrait des jus de fruits frais.  Des initiatives similaires ont été organisées sur les côtes catalanes, notamment sur la Costa Brava où d’autres centaines de volontaires venus de toute la région ont participé au nettoyage des plages. « C’est triste de voir tous ces déchets, mais en même temps ça fait plaisir de voir tous ces gens se mobiliser, confie Alex, je pense que nous sommes de plus en plus conscients du mal que nous faisons à la planète et c’est une bonne nouvelle ».

Les volontaires peuvent continuer à venir spontanément nettoyer les plages, et pour les plus courageux, une course au lever du soleil avec ramassage de plastiques est organisée vendredi matin à 7h30 par le groupe Plogging Barceloneta.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales