10 choses à savoir pour se marier à Barcelone

par Leslie Singla

Pour se dire « oui », beaucoup de couples choisissent Barcelone. Mais pour organiser son mariage dans la capitale catalane, plusieurs aspects pratiques sont à prendre en compte. En voici quelques-uns. 

Afin de bénéficier des recommandations d’experts, Equinox s’est adressé d’un côté à Bodas.net, le portail nuptial leader international, du groupe The Knot Worldwide, connu en France sous le nom de Mariages.net. En pleine croissance, l’entreprise dont les locaux sont situés à Barcelone et Sant Cugat, recrute régulièrement des profils francophones. De l’autre côté, Audrey Casanovas, une Française de Barcelone, prodigue ses conseils suite à son mariage.

1- Les démarches si le mariage est entre deux Français

Tout d’abord, il faut savoir qu’au moins une personne du couple doit être empadronnée en Espagne. C’est-à-dire avoir un certificat de résidence de la mairie. Ensuite, la première étape sera de se rendre dans un bureau de l’état civil, registro civil, pour demander l’expediente matrimonial. Il faudra fournir une série de documents comme le NIE, une pièce d’identité, un acte de naissance, le certificat de padrón et bien d’autres.

Comme lors d’un mariage en France, les futurs époux doivent demander la publication des bans avant le jour J. L’ambassade de France à Madrid informe qu’il faut envoyer son dossier au moins trois mois avant la date officielle du mariage. La procédure est expliquée ici. Dix jours après la publication, le consulat délivrera le certificat de capacité à mariage, à ajouter au dossier expediente matrimonial.

Une fois le mariage passé, il est possible de demander la transcription de l’acte de mariage espagnol à l’état civil français. À savoir que le consulat de France à Madrid peut célébrer des mariages.

2- Les démarches si le mariage est entre un Français et un Espagnol

Contrairement aux idées reçues, même si une personne du couple est de nationalité espagnole, les démarches se compliquent pour un mariage en Espagne. La liste des documents à présenter s’allonge. La première des étapes est d’obtenir un expediente gubernativo de matrimonio auprès du registro civilIl sert à prouver que les futurs époux se marient volontairement.

Le citoyen espagnol devra réunir un acte de naissance, un certificat de padrón, une pièce d’identité, une déclaration sous serment du registro civil et une demande de célébration. 

Le citoyen français doit fournir un acte de naissance, un certificat de padrón, un NIE, une pièce d’identité, une déclaration sous serment du registro civil, et une demande de célébration. Les documents français doivent être traduits par un traducteur certifié. Deux témoins doivent accompagner la personne de nationalité française le jour de la remise des documents pour attester qu’il s’agit d’une relation désintéressée. Ils peuvent être différents des témoins de mariage. 

3- Quelques différences avec la France

Les bans n’existent pas en Espagne, alors que leur publication est obligatoire en France et pour deux Français qui se marient en Espagne.

En Espagne, après un mariage religieux, les mariés ou le curé doivent remettre les documents à l’état civil pour le « légaliser ». Il n’est pas habituel de faire les deux mariages dans le pays, religieux et civil.

Le vin d’honneur n’est pas de coutume dans les mariages espagnols.

4- S’y prendre à l’avance

Pour toutes les démarches administratives, il est recommandé de les commencer six mois avant. Si tout se déroule correctement, les papiers se font rapidement. Mais dans le cas où un document ou dossier se perd, ces plusieurs mois d’avance permettent de gérer la situation sans stresser. Ce conseil s’applique également pour tous les préparatifs du mariage.

se marier à barcelone5- Mariage religieux, attention aux arnaques

« Pour la cérémonie, certaines églises du centre de Barcelone peuvent obliger les mariés à prendre leur fleuriste pour la décoration et leur photographe. Même si les mariés en ont déjà engagé. Parfois des prêtres demandent un tarif établi, il ne faut pas céder à cette escroquerie, d’autres églises n’utilisent pas ces pratiques » explique Audrey Casanovas.

6- Être réaliste

En Espagne, les mariages se font à la mairie ou à l’église. Rien ne sert de perdre du temps à chercher un prêtre qui marie à l’extérieur. « Pour ceux qui veulent vraiment une cérémonie à l’extérieur à l’américaine, je conseille aux mariés d’aller signer le matin à la mairie avec leurs témoins et ensuite de convier les invités à cette cérémonie qui peut paraître plus fun. Mais cette étape rajoute un coût au budget du mariage entre 500 et 1000 euros. Alors que la mairie est gratuite et l’église tu donnes ce que tu veux » raconte notre jeune mariée.

7- Tout coordonner

Il s’avère essentiel de coordonner la réservation du lieu du mariage et celui de la célébration en parallèle, afin de s’assurer que les deux endroits seront disponibles pour éviter les mauvaises surprises. Certaines églises, comme celle du Tibidabo, ne marient que les membres de leur paroisse et vivant dans la zone.

8- Faire plusieurs devis

Avant de choisir ses prestataires, Bodas.net recommande de demander plusieurs devis afin de comparer les prix et services. Il faut également sélectionner des entreprises qui inspirent confiance.

9- Choisir un bon photographe

Parfois oublié, il s’agit d’un des prestataires les plus importants du mariage. Grâce à lui, les mariés auront de beaux souvenirs. Ce choix n’est pas à prendre à la légère.

10- Organiser un mariage où les mariés restent les protagonistes

Si organiser un mariage peut s’avère long et complexe, les mariés ne doivent pas s’oublier. La cérémonie doit être faite selon leurs goûts, priorités et besoins, rappelle Bodas.net.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales