Les six engagements de l’Espagne envers la Catalogne pour mettre fin au conflit

par Rédac Equinox Radio Barcelone
indépendance de la Catalogne

Pedro Sánchez le Premier ministre socialiste, en déplacement officiel en Catalogne, a livré un document de travail incluant une série de mesures pour désenflammer le conflit indépendantiste en Catalogne. Cependant pour bénéficier de ces réformes, les députés catalans devront voter au Parlement espagnol les prochains budgets de l’État, les socialistes n’ayant pas la majorité nécessaire pour faire adopter le texte.  

Règlement de la dette financière

Le gouvernement maintient son engagement de réformer le système de financement des territoires décentralisés. L’exécutif s’engage à corriger le déficit financier qu’entretient l’État avec la Catalogne dans le domaine des infrastructures, en se basant sur le poids de la Catalogne dans l’économie à savoir 18% du PIB. Il y a un an et demi, l’actuel ministre catalan du Territoire et du Développement durable, Damià Calvet, proche de Carles Puigdemont, estimait que la dette de l’État envers la Catalogne s’élevait à 3,8 milliards d’euros. Hier, Pedro Sánchez a annoncé que quatre milliards d’euros seraient débloqués pour la Catalogne dans le prochain budget espagnol.

Les ambassades catalanes

La  nouvelle ministre des Affaires étrangères Arancha González Laya autorise la Generalitat à ouvrir ses ambassades dans trois nouveaux pays: Argentine, Tunisie et Mexique. Madrid a toujours considéré comme un casus belli l’ouverture de délégation catalane à l’étranger, qui marche sur les plates-bandes de la diplomatie du royaume d’Espagne.

Développement des infrastructures

Le document de travail qu’a présenté le gouvernement à la Generalitat indique que « des progrès sont réalisés dans des initiatives telles que le couloir méditerranéen, les gares de Sants et La Sagrera et le plan Rodalies ». Il garantit également que le projet de budget pour 2020 contiendra des éléments spécifiques à ces questions. Il fait valoir que « l’État maintient son engagement de financer la nouvelle route sud et l’accès ferroviaire au port de Barcelone », et « qu’il est prévu d’investir dans l’aéroport El Prat, plus de 1,5 milliard d’euros dans les années à venir ». 

Plus de budget pour la police catalane

Le budget 2020 de l’État espagnol incluera 150 millions d’euros supplémentaires pour augmenter l’effectif des Mossos d’Esquadra.

Donner de l’oxygène financier à TV3

En pleine révolte indépendantiste en 2017, le gouvernement conservateur espagnol a pris une mesure pour affaiblir TV3 et Catalunya Radio. Les médias catalans accusés de propagandisme indépendantiste étaient dans le collimateur de Madrid. Avec une réforme fiscale, le service public audiovisuel devrait désormais régler la TVA dans les contrats liant la chaîne aux producteurs audiovisuels. Jusqu’ici, une exemption fiscale était en vigueur. Le décret gouvernemental étant rétroactif, TV3 s’est retrouvée avec un arriéré d’impôts mettant en danger le financement de plusieurs émissions. 

La Generelitat a débloqué des fonds exceptionnels pour la survie de TV3. Pedro Sánchez se dit prêt à étudier ce dossier et remettre en place l’exception fiscale pour redonner de l’oxygène a TV3.  Le budget annuel des médias publics catalans est d’environ 300 millions d’euros. 

L’enseignement et le catalan

La loi pour défendre l’enseignement en langue espagnole dans les établissements catalans devrait être abrogée.

canard

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales