Le coronavirus frappe durement le tourisme à Barcelone

coronavirus catalogne

A cause de l’épidémie du coronavirus, les voyages de groupe s’annulent massivement. Ces résiliations impactent négativement le tourisme de Barcelone.

Les files ininterrompues de touristes asiatiques pour visiter la Sagrada Familia, la Casa Batlló ou le musée du Barça font partie du décorum de Barcelone. Le coronavirus pourrait changer l’aspect des lieux touristiques de la ville tant les annulations de voyages en provenance de Chine, Corée, Thaïlande et Japon se font sentir. Les Italiens fondent également comme neige au soleil. Les réservations de guides touristiques, d’autobus, de restaurants sont en chute libre selon les professionnels du secteur. Les ventes d’entrées pour les monuments et musées de la ville accusent également une baisse.

Moins de groupes

Plusieurs compagnies aériennes ont réduit ou annulé les vols entre les aéroports des pays asiatiques et Barcelone depuis la semaine dernière. Cette baisse du nombre de voyageurs, qui a commencé au cours de la semaine du salon du mobile, se confirme et se poursuivra par la suite. Une grande partie du tourisme que la ville se fait par le biais de voyages organisés, environ 70%. L’annulation des groupes continuera d’avoir des effets à moyen terme, selon des sources de l’industrie touristique.

Le port de Barcelone n’a jusqu’à présent subi aucune annulation. Cependant, les croisières venant d’Italie, dont deux arriveront à Barcelone dans les prochains jours, embarquent moins de passagers car ils quittent la zone la plus touchée par le coronavirus. Les annulations de voyages de groupes se sont étendues hier aux écoliers français qui devaient venir dans la capitale catalane pour les vacances de Pâques. 

Lire aussi : Faut-il s’inquiéter du coronavirus à Barcelone?

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales