État d’urgence à Barcelone : ce qui est ouvert et fermé

par Leslie Singla

Face à l’épidémie de coronavirus, le Premier ministre Pedro Sánchez a déclaré l’état d’urgence en Espagne qui entrera en vigueur demain. Les mesures détaillées seront annoncées ce samedi, mais le gouvernement catalan a déjà mis en place des restrictions. Le point à Barcelone.

Commerces

Depuis vendredi suite à un décret du gouvernement de Catalogne, seuls les commerces de « première nécessité » restent ouverts, comme les supermarchés et pharmacies. Les supermarchés tournent à plein régime et sont actuellement très fréquentés, mais ils assurent qu’ils continueront à être approvisionnés dans les prochains jours.

Lieux de loisirs

Tous les lieux de loisirs,  discothèques, salles de sport et stations de ski de Catalogne doivent fermer pour une durée minimum de quinze jours, sur décision du gouvernement catalan.

Circulation des personnes

L’état d’urgence sera déclaré en Espagne à partir de samedi. Le gouvernement n’a pas encore précisé si la circulation des personnes fera l’objet de restriction. Le Premier ministre Pedro Sánchez a annoncé des « semaines difficiles à venir en Espagne ». Pour le moment la liberté de circulation entre la France et l’Espagne est garantie. Les aéroports, gares et frontières terrestres sont ouverts. Cependant, samedi, le décret de l’état d’urgence sera en vigueur et pourrait restreindre le passage de la France à l’Espagne dans les deux sens.

Transports

À travers un communiqué, les Transports Métropolitains de Barcelone (TMB) informent que les bus ne peuvent plus vendre de tickets quand des alternatives sont possibles. Dès le lundi 16 mars il ne sera plus possible de s’en procurer dans les véhicules. Les bureaux d’attention au public sont fermés quand ils n’ont pas de séparation physique. Les protocoles d’hygiène sont augmentés. Les transports publics acceptent seulement un tiers de leur capacité d’accueil maximale, pour conserver au moins un mètre de distance entre chaque voyageur. TMB suit les consignes au fur et à mesure et ne sait pas quelles seront les conséquences de l’état d’urgence annoncé demain. Le service mettra en place une compensation pour les titres de transport n’ayant pas pu être utilisés.

Taxis

Pour l’instant les taxis continuent de circuler, même s’ils envisagent de réduire leur activité en fonction de la baisse de la clientèle.

Emploi

En attendant les mesures détaillées de l’état d’urgence, beaucoup d’entreprises s’organisent pour mettre en place le télétravail.

Établissements scolaires

Les crèches, écoles et universités sont fermées en Catalogne pour une durée minimum de deux semaines.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales