Espagne – Des mesures économiques pour lutter contre le coronavirus

par Aurélie Chamerois
coronavirus pedro sanchez

Le conseil des ministres espagnol sort une batteries de mesures exceptionnelles pour lutter contre la crise économique dérivée de la pandémie du covid-19.

« Nous devons nous battre simultanément sur les plans sanitaire, économique et social » a indiqué ajourd’hui Pedro Sanchez. Le conseil des ministres en ce mardi 17 mars essaie de donner une bouffée d’oxygène face à l’asphyxie économique que génère le coronavirus. « Un décret très important visant à créer un bouclier social et économique » selon le Premier ministre espagnol qui a ajouté que l’Espagne vivait des « jours difficiles » lors de « cette situation sans précédent ».

Le plan du gouvernement s’appuiera sur un budget global de 200 milliards d’euros, soit 20% du PIB espagnol.

Mesures pour tous les citoyens

« Nous garantissons le droit au logement avec un moratoire du paiement des hypothèques » a expliqué Pedro Sanchez. Le gouvernement met en place un moratoire pour le paiement des crédits immobiliers pour les Espagnols endettés qui perdent leur emploi.

Les expulsions locatives pour faute de loyers impayés sont suspendues dans toute l’Espagne.

Mesures pour les entreprises et employés

Le Premier ministre a demandé aux entreprises de ne pas licencier, assurant que « le gouvernement les aiderait à surmonter cette crise temporaire ».  Il recommande le chômage technique temporaire dont il facilite les procédures. Le gouvernement annonce aussi une souplesse dans les normes pour percevoir la prestation chômage. Les travailleurs qui n’ont pas accumulé assez de droits pourront par exemple la demander.

L’Etat espagnol assurera également le flux de liquidités des entreprises en créant une ligne de crédit de 100 milliard d’euros, dont il se portera garant. Une mesure phare destinée à assurer les besoins en trésorerie des entreprises à l’arrêt mais aussi à rassurer les marchés internationaux.

Mesures pour les travailleurs indépendants

Le chef du gouvernement a indiqué que les « autonomos » pourront demander une aide financière en cas de difficultés. Le décret prévoit aussi une souplesse dans la procédure pour cessation d’activité.

De son côté, la Generalitat de Catalunya a le versement d’une aide pouvant atteindre les 2000 euros pour les travailleurs indépendants qui peuvent justifier d’une baisse significative de leurs revenus en mars 2020 par rapport à mars 2019.

Mesures fiscales pour les entreprises et indépendants

Ces mesures s’ajoutent à celles déjà annoncées jeudi dernier et applicables au paiement de la TVA, l’IRPF et l’impôt sur les sociétés pour les entreprises ayant réalisé un chiffre d’affaires inférieur à 6 millions d’euros en 2019.

– Paiements échelonnés pendant 6 mois

– Possibilité de moratoire du paiement des intérêts les 3 premiers mois du paiement fractionné

– Toutes les dettes fiscales au 12 mars 2020 sont reportables jusqu’au 30 mai 2020

Mesures pour soutenir la recherche scientifique

Le gouvernement débloque 30 millions d’euros pour la recherche sur le coronavirus, et notamment pour la mise au point d’un vaccin.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales